BureauEt voilà le premier mois de l'année déjà achevé ! S'il nous aura apporté la jolie surprise d'être contacté par L'est Républicain pour un article évoquant le blog, janvier nous aura également offert des lectures plus ou moins marquantes...

Difficile de commencer par les déceptions, car si certains titres nous ont moins marqué, il y a malgré toujours des choses intéressantes à retirer d'un livre... Néanmoins, les deux titres qui seront à noter en bas de pages seront sans hésitation Ce que le jour doit à la nuit de Yasmina Khadra dont j'attendais un aspect historique et politique plus important et Comme des larmes sous la pluie de Véronique Biefnot, roman à mi-chemin avec le thriller mais qui parait fade à la lectrice de thriller que je suis !

Concernant le bouquin de Khadra, je vous disais que j'en attendais autre chose... Vous savez que j'aime qu'un livre m'apprenne quelque chose, qu'il me permette d'élargir mes connaissances, qu'il m'amène à aller chercher des informations sur un pays, une période historique, un événement. Janvier aura été fructueux en la matière puisque ce ne sont pas moins de cinq titres qu'on peut classer dans la rubrique "livres grâce auxquels on se couchera moins bête". En tête de liste, on notera forcément la bande dessinée présentée par monsieur, Tu mourras moins bête de Marion Montaigne, suivi de près par Elephant Man de Frederick Treves, tout petit livre qui apporte un complément à l'histoire portée à l'écran par David Lynch. Côté roman, on ne pourra passer à côté de Comme dans un rêve de Leif GW Persson, polar scandinave qui nous fait (re)découvrir l'affaire de l'assassinat d'Olaf Palme, premier ministre suédois, ou de En mémoire de la forêt de Charles T. Powers, très bon roman noir (dès lors que l'on se détache de l'appellation marketing dont l'a affublé son éditeur...) qui vous embarquera dans la Pologne post-communiste. Bien évidemment, cette rubrique sera forcément celle qui accueillera mon coup de coeur du mois de janvier, j'ai nommé Testament à l'anglaise de Jonathan Coe, un bouquin qui vous fera réviser votre histoire politique britannique de la fin de la seconde guerre mondiale au début des années 90.

Restent maintenant quelques titres difficilement classables...
Côté classiques, j'ai poursuivi ma découverte de Jane Austen avec Northanger Abbey, un roman classique qui dépoussière le genre et pourrait presque me réconcilier avec les histoires publiées dans un autre siècle que le mien.
Côté thriller, les amateurs ne manquerons pas Cadres noirs de Pierre Lemaitre, troisième roman que je lis de cet auteur, troisième roman dont je me dis que si certains aspects ne sont pas parfaits, Lemaître est quand même très doué pour faire durer le suspense.
Et pour les grands et les petits (enfin, plutôt les grands, vu les quelques planches aperçues pendant la lecture de monsieur...) qui se rêvent super-héros, il reste le comic Kick-Ass de Millar et Romita, qui permettra à ceux qui ont déjà vu le film de redécouvrir cette histoire d'une autre manière !

Si le mois de janvier, mois des bonnes résolutions, est à l'image du reste de l'année, quelque chose me dit que ce blog est bien parti pour vous faire partager encore beaucoup de ses découvertes en 2012... Sans compter que désormais, et s'il s'y tient, vous devriez retrouver une chronique rédigé par monsieur himself tous les mercredis... Avis aux amateurs de BD, n'oubliez pas de venir jeter régulièrement un oeil, la dite rubrique devrait rapidement voir son contenu croître !