Miss Alfie, croqueuse de livres... & Compagnie !

Carrousel
jeudi 23 octobre 2014

Faites un voeu

2014

Posté par Miss Alfie à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


mercredi 22 octobre 2014

9/11 - Corbeyran, Jef, Bartoll

911_COUV

Le 11 septembre 2001 marque l'histoire des Etats-Unis avec l'attentat du World Trade Center. Au travers de plusieurs personnages, un responsable de la CIA, une agent des services d'espionnage US et un banquier d'affaires proche de Ben Laden, cette série raconte les épisodes qui mènent progressivement à ce tragique évènement.

Voilà une série débutée en 2010 et conclue en novembre 2013 après 6 tomes d'une histoire basée, évidemment, sur des faits réels et qui, avec le rajout de personnages fictifs, permet aux auteurs de scénariser en même temps que de coller aux différents évènements. C'est d'ailleurs là l'une des forces de cette série. Ces personnages puissants, complexes et dotés d'un caractère fort permettent à l'histoire de ne pas être un simple résumé des faits.

911_PL

De fait, si le fond de l'histoire est connu de tous, depuis l'attentat de 1993 - déjà - sur le World Trade Center jusqu'au 11 septembre, les deux scénaristes tentent de créer un cadre diplomatique et géopolitique pour expliquer cette montée en puissance dans l'opposition entre les Etats-Unis et le mouvement Al Qaïda mené par Oussama Ben Laden. Là-dessus, la construction du scénario est progressive, intelligente et plutôt bien foutue dans le sens où l'on retrouve tous les codes des histoires d'espionnage. On y retrouve les personnages qui font double-jeu, ceux qui restent droit dans leurs bottes et ceux qui retournent leur veste. On reprochera toutefois, un lancemment d'hypothèses à peine trop complotiste dans le sixième et dernier tome. Même si cette hypothèses, jamais entendue sauf erreur de ma part, ne remet pas en cause les faits et l'Histoire (avec un grand H), elle est à peine trop extravagante pour être crédible. Malgré tout, l'ensemble reste cohérent et très bon.

L'autre atout de cette série repose sur une originalité du dessin. Pour les fonds de paysages, de villes ou de décors en général, le dessin est en fait une photo retouchée (informatiquement je suppose) pour plus ressembler à du dessin. Bien que l'on voit très facilement cet effet, j'imagine que c'est un effet volontaire du dessinateur. D'ailleurs, cela ne gâche en rien la lecture. On pourra reprocher des expressions de personnages à peine trop lisses et pas assez expressives mais ce sera la seule critique que l'on fera à ce trait classique. Au final 9/11 est une très bonne série basée sur un attentat qui aura marqué l'histoire, qui monte en puissance au fur et à mesure des tomes et qui finit sur une planche qui renvoie à la suite des évènements qui amènera les Américains en Irak. 

Texte © Alfie's mec, 2014.
Couverture : 9/11, Bartoll et Corbeyran (scénario), Jef (dessin), Éditions 12bis, 2008-2013.

Posté par Alfies mec à 07:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 21 octobre 2014

Au bord de l'eau

2014

Posté par Miss Alfie à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 20 octobre 2014

La femme de hasard - Jonathan Coe

femme de hasardMaria vit chez ses parents près de Birmingham. Elle réussit à entrée à Oxford. Accompagnée bien malgré elle de Ronny, elle y fait quelques rencontres. Finit par se marier. Le tout sans comprendre ce que peut bien être le bonheur.

En France (et peut-être ailleurs aussi du coup), on a quand même la manie d'attendre qu'un auteur ait fait ses preuves avec l'un de ses succès récents pour sortir ses premiers romans. On se retrouve donc avec, sur le marché, des ouvrages travaillés, qui ont gagné en maturité, et des nouveautés pas si nouvelles que ça dans lesquelles on constate souvent des naïvetés, des faiblesses ou des maladresses qui témoignent de la jeunesse de l'auteur dans l'écriture. Beaucoup de lecteurs s'avouent alors déçus par ces lectures "de jeunesse", surtout quand ils oublient ce paramètre dans leur critique.

Mais pour une fois, je dois dire que Jonathan Coe m'a surprise. La femme de hasard, s'il n'a été publié en France que fin 2006, est le premier roman de Jonathan Coe à avoir été publié en 1987. Près de vingt ans avant le brillant Testament à l'angaise ou La maison du sommeil. Et déjà dans ce roman assez court (moins de 200 pages, vous savez que chez moi, ça fait deux jours), on perçoit tout le talent de ce romancier.

Il faut dire que le personnage de Maria est très particulier. Ni réellement antipathique ni franchement sympathique, Maria semble traverser son existence sans la prendre en main, se laissant porter par les événements sans trop comprendre le pourquoi du comment. Maria est un être neutre, qui reste à la lisière des événements, dont la vie change car un élément extérieur est venu la percuter.

Pour raconter ce genre de personnage, sans envie, sans ami, sans désir, il fallait un narrateur plein de cynisme et d'ironie, sans quoi la lassitude et l'ennui pouvaient assez rapidement contaminer le lecteur. Avec un mécanisme d'interpellation régulière du dit lecteur, Jonathan Coe réussit à insuffler à l'ensemble la dose minimale d'humanité nécessaire à cette analyse des relations humaines peut optimiste, mais non dénuée d'intérêt.

Si La femme de hasard aurait pu aller plus loin à certains moments, Jonathan Coe livrait pour son premier roman une histoire prometteuse et laissait déjà entrevoir l'auteur très apprécié qu'il est devenu. Une lecture pour les amateurs de Coe, mais sans doute pas pour le découvrir en premier lieu.

Ce qu'on en dit ailleurs :

  • Lis tes ratures : "Un livre faussement interactif, où l'auteur se joue autant du lecteur que de son héroïne, si tant est qu'il joue."
  • Conduite en état livresque : "Jonathan Coe a créé d'autres situations loufoques où l'on rit aux dépens des personnages. Cependant, à force de vouloir trop en faire, il m'a ennuyée."

Texte © Miss Alfie 2014.
Édition présentée : La Femme de hasard, Jonathan Coe, traduit de l'anglais par Jamila et Serge Chauvin, Editions Gallimard, collection Folio, 2006, 184 pages.

Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 19 octobre 2014

Tu viens t'asseoir ? - 2 -

2014

Posté par Miss Alfie à 09:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,



Fin »