Miss Alfie, croqueuse de livres... & Compagnie !

Carrousel
lundi 11 décembre 2017

Le carnet noir - Ian Rankin

Le carnet noir

Quel lien peut-il y avoir entre l'aggression de Brian Holmes, collègue de John Rebus, celle de Michael Rebus, frère du précédent et l'incendie d'un hôtel quelques années plus tôt ? A priori, aucun. Mais c'est sans compter sur John Rebus...

Retrouvons un Rebus un peu plus jeune que dans les derniers volumes lus, avec la rencontre d'un certain Cafferty plus récemment croisé dans Tels des loups affamés. Il y a assez peu à dire sur cette enquête, si ce n'et qu'elle va toucher personnellement Rebus à travers, notamment, l'implication de son agent Brian Holmes et de son frère, Mike.

Le carnet noir s'inscrit dans la philosophie des romans de Rankin, des enquêtes classiques qui ont le mérite de nous entraîner dans les coins et recoins d'Edimbourg. Un polar sans grande prétention mais plutôt bien mené.

Texte © Miss Alfie 2017.
Couverture : Le carnet noir, Ian Rankin, traduit de l'anglais par Michèle et Frédéric Witta, éditions Gallimard, collection Folio policier, 2000, 480 pages.

Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


dimanche 10 décembre 2017

Tarte aux épinards et au saumon frais

Il faut que je vous l'avoue : ma petite fierté cette année, c'est d'avoir fait manger des épinards à l'homme ! Mais il faut reconnaître que des épinards frais, mélangés avec du saumon dans une tarte, ça passe tout seul !

Pour cette recette, prévoir :

  • Des épinards frais, ou à défaut surgelés
  • 2 pavés de saumon frais
  • 1 pâte brisée (ou si vous voulez la faire vous-même : 150 grammes de farine, 100 grammes de beurre, 1 pincée de sel et 6 cuillères à soupe d'eau)
  • 2 oeufs
  • 20 cl de crème fraîche liquide

Préchauffer le four à 180°.

Faire revenir les épinards jusqu'à ce qu'ils aient bien dégorgés.

Faire pocher le saumon 15 mn dans de l'eau chaude, l'égoutter et l'émietter grossièrement.

Dans un saladier, mélanger les oeufs, la crème, les épinards et le saumon, et assaisonner selon les goûts.

Étaler la pâte dans un moule à tarte. Verser la préparation.

Faire cuire 45 minutes.

Tarte aux epinards

Bon appétit !

Texte et photo © Miss Alfie 2017.

Posté par Miss Alfie à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 8 décembre 2017

L'île aux remords - Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice

L'ile aux remords

1958. Les Cévennes connaissent des inondations gigantesques. Jean, médecin, part rejoindre son père qui vit seul sur une colline devenue une île avec les pluies diluviennes. Alors que les deux hommes ne se sont jamais réellement parlé, l'isolement forcé va les conduire à se livrer et à lever le voile sur quelques secrets de famille.

Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice est un duo dont nous vous avons déjà parlé sur le blog avec le très chouette Facteur pour femmes et l'adaptation d'une nouvelle de Maupassant (moyennement appréciée par l'homme, sympathique selon moi notamment pour le dessin), Boitelle et le café des colonies. Ils reviennent cette fois avec une histoire originale et touchante, où l'émotion est bien présente, mais où les sentiments ne sont pas uniquement doux et gentils...

Aux commandes du scénario, Didier Quella-Guyot propose la confrontation de deux hommes qui ne se sont jamais vraiment compris, l'un ayant fuit les secrets que l'autre lui cachait. La fuit devient prétexte à un récit qui nous entraîne dans les derniers bagnes français, présentés en quelques mots dans les deux dernières pages de l'ouvrage à visée documentaire. S'agissant du secret de famille, il faut reconnaître un très bon maniement du suspense et des fausses pistes, captant l'attention du lecteur jusqu'à la fin de l'album.

Au dessin, on saluera comme toujours la plume, ou le pinceau, de Sébastien Morice qui illustre avec beaucoup de douceur, de délicatesse et de pertinence ce voyage géographique et familial.

Cela faisait longtemps que je ne m'était pas plongée dans une BD, mais voilà chose faite... Mon seul bémol reste celui qui ressort le plus souvent quand je lis un "one shot" : on aimerait en savoir plus sur certains éléments, mais le format limite et occasionne une petite frustration, malgré la qualité réelle de cette bande dessinée.

Texte © Miss Alfie 2017.
Couverture : L'île aux remords, Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice, éditions Grand Angle, 2017, 80 pages.

Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 6 décembre 2017

Là où rêvent les étoiles - Eric Marchal

Là où rêvent les étoiles1918, Grenade. Nyssia Delhorme revient dans sa ville natale qu'elle a fuit précipitamment bien des années plus tôt. En froid avec son père, elle est pourtant persuadée qu'il n'a pas disparu et n'est pas mort le 10 septembre 1889 comme tout le monde le pense. En retrouvant les figures et les lieux de son enfance, Nyssia convoque ses souvenirs et l'histoire de sa famille.

La fin de l'année approche, et avec elle, les traditionnels congés de fin d'année. Et cela tombe bien, car j'ai pour vous un formidable pavé qui se dévore bien confortablement installé sur son canapé ou sous une couette (voire sous une couette sur le canapé !). Oui, parce qu'en raison de l'épaisseur de cet ouvrage, si vous ne l'avez pas en version numérique, je vous déconseille de tenter un transport dans un sac à main au quotidien !

Si la famille Delhorme au coeur de l'histoire est une pure invention de l'auteur, Eric Marchal a choisi d'ancrer totalement son récit dans la seconde moitié du 19e siècle en faisant notamment de Gustave Eiffel l'un des personnages central du roman. Grâce à lui, on se retrouve à suivre successivement la construction du pont Maria Pia à Portot, la statue de la liberté avec Bartholdi et, bien évidemment, la scandaleuse tour érigée pour l'exposition universelle de 1889. Mas Eiffel n'est pas le seul personnage célèbre à hanter les pages de ce roman : nommés directement ou suggérés à travers leurs inventions, Là où rêvent les étoiles convoque un nombre important d'artistes, scientifiques et intellectuels de l'époque. 

Il faut dire qu'en l'espace de 50 ans, ce siècle connu des découvertes et innovations qui bouleversèrent l'idée du progrès : l'électricilé, la photographie, la météorologie, et les premiers vols aériens habités ! N'oublions pas non plus d'évoquer l'histoire de l'Alhambra, ce célèbre palais de Grenade, lieu central de l'histoire, et dont la rénovation commença à cette époque... dans la lignée d'un certain Viollet-le-Duc ! Mais toutes ces découvertes ne font que porter et donner un prétexte à cette histoire de famille qui pourrait paraître simpliste d'un premier abord mais laisse voir des personnages de plus en plus complexes au fil des années.

Fabuleuse saga historique pour les longues soirées d'hiver, Là où rêvent les étoiles se dévore et fera une excellente idée de cadeaux pour les amateurs du genre !

Texte © Miss Alfie 2017.
Couverture : Là où rêvent les étoiles, Eric Marchal, éditions Pocket, 2017, 1088 pages.

Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 4 décembre 2017

10 ans en un article

Je dois vous avouer que ce matin, je suis un peu émue. Si on m'avait dit le 4 décembre 2007, lorsque j'ai lancé cet espace pour partager mes avis de lecture que je serai toujours là 10 ans plus tard, je pense que je n'y aurai pas cru. 

Plus de 1100 chroniques de livres, près de 170 recettes, des jeux, des films, de la musique... 10 ans de blog, ce n'est pas rien. 10 ans d'une vie qui a bien changé depuis décembre 2007, 10 ans de partages, 10 ans de rencontres, 10 ans et un blog passé de 2 à 4 mains...

Champagne

Comment raconter 10 ans ? Peut-être à travers cet alphabet qui nous permet de créer des mots, des livres, de rêver et de voyager... Bien évidemment, nous n'avons pas pu tout mettre dans cette sélection, mais nous avons essayé de mettre en avant des auteurs ou des ouvrages (romans, essais, BD, etc.) marquants dans nos deux vies de lecteurs. 

A comme...
Olivier ADAM, découvert avec le poignant Je vais bien ne t'en fais pas, mais à lire avec le moral bien accroché !
Jane AUSTEN, qu'on ne présente plus, l'auteure qui m'a réconciliée avec les "classiques", dont je vous recommande particulièrement Northanger Abbey.

B comme...
Les soeurs BRONTË, et plus particulièrement Charlotte dont j'ai lu et relu depuis mon adolescence Jane Eyre et Anne, dont j'ai découvert récemment La recluse de Wildfeld Hall.
Le Blanc de la dame de Wilkie Collins, un des premiers livres "classiques" que j'ai lu, qui m'a démontré que "classique" et "vieillot" n'étaient pas synonymes en littérature !

C comme...
Sorj CHALANDON, un des rares auteurs à avoir fait pleurer l'homme...
CHABOUTE, dessinateur de BD en noir et blanc, parfois bien peu bavard dans ses ouvrages !
Philippe CLAUDEL, avec une mention spéciale pour Le rapport de Brodeck, dont Manu Larcenet a fait une formidable adaptation BD

D comme...
Le Britannique Roal DALH qui marqua mon enfance, et que je redécouvre aujourd'hui avec un oeil adulte et toujours autant de plaisir !
Etienne DAVODEAU, qui n'a pas son pareil pour raconter la vie des gens, dont on vous conseille particulièrement Les ignorants, initiation croisée à la BD et au vin.

E comme...
Emmanuel LEPAGE, qui nous entraîne dans ses voyages, et notamment aux Îles de la Désolation...
L'Ecarlate d'une lettre imaginée par Nathaniel HAWTHORNE et d'une servante créée par Margaret ATWOOD.

F comme...
Ken FOLLETT et ses Piliers de la Terre, fresque médiévale au coeur des cathédrales en construction.

G comme...
Romain GARY dont je n'ai pour l'instant pris le temps de lire que La promesse de l'aube, bouleversante déclaration d'amour à sa mère.
Claudie GALLAY, auteure découverte grâce au prêt des Déferlantes par ma mère, prêt à souligner car c'est plus souvent moi qui lui fait découvrir des romans que l'inverse !

H comme...
HHhH de Laurent BINET, ouvrage entre le roman et l'enquête qui met en lumière l'un des cerveaux de la shoah.
Le célèbre détective imaginé par Arthur Conan DOYLE, Sherlock Holmes, mon chouchou parmi les chouchous, que je ne pouvais quand même pas oublier dans cette sélection !

I comme...
Arnaldur INDRIDASON et Betty, roman au twist incroyable, dont on imagine combien l'exercice de traduction dut être périlleux !

J comme...
Jack LONDON, qui n'est pas que l'écrivain de Croc-blanc... Que nous n'avons d'ailleurs même pas (re)lu !

K comme...
Kathryn Stockett et sa plongée dans l'Amérique du racisme avec La couleur des sentiments.
Emma-Jane KIRBY qui m'a beaucoup émue avec son récit L'opticien de Lampedusa.

L comme...
Primo LEVY, auteur dont l'ouvrage Si c'est un homme devrait être un incontournable dans toutes les classes du monde...
LUPANO, scénariste de talent dont on vous conseille particulièrement Le singe de Hartlepool et Un océan d'amour.

M comme...
Le Magasin Général raconté par Loisel et Tripp, plongée en 9 tomes dans un village québécois des années 40.
Le comte de Monte Cristo d'Alexandre Dumas, personnage mythique de la littérature française, peut-être encore plus que D'Artagnan !

N comme...
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee, roman qui évoque le racisme dans le Sud des Etats-Unis dans les années 50 avec la célèbre petite Scout Finch.
Fabien NURY, un autre scénariste talentueux, dont bien peu de ses ouvrages nous ont déçu, et parmi lesquels je cite Il était une fois en France avec Sylvain VALLEE au dessin, Tyler Cross avec Brüno ou encore Silas Corey - Le réseau Aquila avec Pierre ALARY.

O comme...
George ORWELL et son très moderne 1984...
Le crime de l'Orient-Express, un roman d'Agatha CHRISTIE qui marqua mon imaginaire, et me fit peu à peu découvrir la Reine du crime, dont je vous conseille aussi le brillant Meurtre de Roger Ackroyd.

P comme...
Jean-François PAROT, créateur d'un de mes détectives préférés, Nicolas Le Floch, et qui nous plonge dans le 18e siècle.
Le Poète de Michael CONNELLY, un polar dévoré en quelques heures, un peu ancien mais tellement bon !

Q comme...
Quand y en a plus, y en a encore !!! Vive la lecture !

R comme...
Robert Louis Stevenson, créateur d'une Île au trésor qui fait des heureux parmi les enfants comme les adultes !
La maman du plus célèbre sorcier de papier de tous les temps, J.K. Rowling !

S comme...
La Shutter Island de Dennis Lehane, une île dont on ne repart pas indemne...
Un auteur publié "sur le tard" en France mais dont le premier roman traduit fait partie de ses claques comme on en reçoit peu dans une vie de lecteur : Shane Stevens et son Au-delà du mal...

T comme...
Trois amies de Judy BLUME, roman marquant de mon adolescence, récemment relu, et qui devait figurer dans cette liste d'ouvrages ayant une place particulière dans nos vies de lecteurs à l'homme et à moi.

U comme...
Une vie, l'autobiographie de Simone VEIL, grande dame politique qui contribua grandement à la libération des femmes et à leur indépendance.

V comme...
Vingt-quatre heures de la vie d'une femme, première nouvelle de Stefan Zweig que j'ai lu, qui m'a fait tomber sous le charme de cet auteur dont je vous conseille également Le joueur d'échecs.

W comme...
Willa CATHER, auteure américaine de Mon Antonia, un ouvrage découvert sur les conseils de Bruno, librairie à L'intranquille, ou la démonstration directe que les libraires ont un énorme rôle à jouer dans notre découverte de la littérature !
Martin Winckler, médecin et écrivain, dont La maladie de Sachs fut adaptée à l'écran avec Albert Dupontel et dont Le choeur des femmes devrait être mis entre les mains de bien des gynécologues...

X comme...
Xavier DORISON, scénariste (et oui, encore un !) auquel l'homme n'hésite pas à faire confiance les yeux fermés, et notamment auteur de Long John SilverLe chant du cygne ou encore Undertaker.
Philippe XAVIER, dessinateur de la saga Croisade, scénarisée par Jean DUFAUX et parmi les "must read" de l'homme.

Y comme...
Yves SENTE et André JULLIARD, dignes héritiers d'Edgar P. JACOBS pour poursuivre les aventures de Blake et Mortimer.

Z comme...
Emile ZOLA, le père des Rougon-Macquart, saga redécouverte avec beaucoup de bonheur ces dernières années..
ZIDROU, scénariste BD aux histoires tendres et délicates que vous pouvez toutes découvrir et qui clôture cette rétrospective...

Et maintenant, je vous laisse avec toutes ces découvertes ou re-découvertes, vous remercie pour vos visites régulières et votre fidélité, parfois depuis de nombreuses années, et me permets exceptionnellement de vous embrasser !

Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,