Lucy in the sky

Extrait de la présentation de l'éditeur : Lucy Diamond, quatorze ans, file à toute allure vers l’âge adulte. Prise entre l’urgence de vivre et la crainte de devoir abandonner ses manières de garçon manqué, Lucy se cherche et joue avec l’amour. Elle découvre par la même occasion que le mariage de ses parents n’est pas aussi solide qu'elle le croyait. Armée d’une bonne dose de culot, elle s’apprête à sortir pour toujours de l’enfance.

Qu'on se le dise : Pete Fromm est en passe de rentrer dans mon panthéon des écrivains contemporains... L'an dernier, j'avais pris une claque avec La vie en chantier qui racontait l'histoire d'un homme devenu père et veuf en même temps. Aujourd'hui, c'est avec une jeune ado qui entre dans l'âge adulte que j'ai pris une claque...

Lucy a quatorze ans, bientôt quinze. Un père bûcheron qui passe la plupart de son temps hors de la maison. Une mère qui bosse en le cachant à son mari. Lucy se cherche, se découvre, en même temps qu'elle ouvre les yeux sur la relation compliquée de ses parents. Elle découvre aussi les relations avec les hommes, l'amour, le sexe. Volontaire ou contraint, doux ou fougueux. Et comme toute ado, Lucy s'oppose à ses parents, bouscule sa mère, la pousse dans ses retranchements...

Page après page, cette gamine de quatorze ans grandit, mûrit. Elle entre au lycée, a quinze ans. Puis seize. Sa vie s'emballe, évolue, jusqu'au bouleversement final qui montre qu'en l'espace de 400 pages, Lucy est passée de l'enfance à l'âge adulte.

Une belle histoire avec une jeune fille audacieuse et touchante.

Texte © Miss Alfie 2020.
Couverture : Lucy in the sky, Pete Fromm, traduit de l'anglais (USA) par Laurent Bury, éditions Gallmeister, collection Totem, 2017, 432 pages.