roas tripes

Venant de se séparer de sa compagne, musicien raté, Vincent se retrouve à distribuer des prospectus dans les boîtes aux lettres. Jusqu'au moment où l'un de ses collègues l'embarque dans une virée un peu particulière.

Après avoir lu Quelque chose pour le week-end, j'ai eu la chance de revoir Sébastien Gendron aux Quais du polar, et cette fois j'ai choisi une histoire de road-trip déjanté. 

Déjanté, c'est le mot qui me vient en songeant à ce roman. Mais déjanté à un point qui me fait dire qu'il n'y a pas que les pingouins de ma précédente lecture qui ont du abuser de la drogue... Alors oui, il y a des passages drôles, des situations cocasses qui m'ont fait sourire, mais je ne m'étendrai pas sur ce roman à côté duquel je suis quand même passée. Entre secte de tarés, fans de R16 et pyromanes amateurs, il y a trop de tout dans cette histoire au final...

A vouloir prendre la poudre d'escampette, le duo de dingues imaginé par Sébastien Gendron m'a laissé sur le bord de la route !

destination PAL
Une lecture qui s'inscrit dans le cadre du Challenge Destination PAL de Lili Galipette !

Texte © Miss Alfie 2016.
Couverture : Road Tripes, Sébastien Gendron, éditions Pocket, 2015, 264 pages.