SP2CSP3CLes Sentiers de la Perdition reviennent avec deux tomes supplémentaires. Le tome 2 raconte trois épisodes de la cavale de Michael O'Sullivan et de son fils pour échapper à Looney tantdis que le troisième (et denier, pitié) tome raconte les aventures de la descendance de O'Sullivan.

J'ai pu vous dégoter en exclusivité pour ce blog magnifique les enregistrements des conversations entre Max Allan Collins, l'auteur et son éditeur dont je tairai le nom par charité chrétienne. Notons pour une meilleure compréhension que l'éditeur parle en premier...

- Hey, mec, ton comics, là, les Sentiers de la Perdition que t'as sorti en 1998, il a quand même bien cartonné, hein ? On en a même fait un film en 2002, avec Paul Newman, Tom Hanks et Jude Law, réalisé par Sam Mendes. Franchement la classe, vieux ! Euh, maintenant que tu tiens un bon filon, tu voudrais pas nous faire une suite ??
SP2P- Euh... Ouais... Je sais pas trop parce que bon, le bouquin que j'ai sorti à l'époque se suffisait à lui-même. Une histoire pleine, dense, avec une fin et une dernière planche qui claquent. Le truc un peu classe. C'est que je m'étais un peu cassé le cul pour scénariser ça. Alors bon, OK, y'a eu le film. L'adaptation est pas dégueu, Paul Newman est magnifique (Paul Newman est Paul Newman, donc, NDA), mais bon, je suis pas sûr de pouvoir tirer quelque chose de plus de cette histoire...
- P'tain, tu pourrais faire un effort, pense à moi, misérable éditeur que je suis. OK, bon, j'ai pris un peu de blé avec le tome 1 et son adaptation mais voilà, quoi, hein, tu comprends...
- Bon, OK, je peux éventuellement trouver deux trois bricoles que je viens insérer dans le road-trip de six mois du père et du fils qui cherchent à se venger de Connor Looney alors qu'ils sont traqués par le père Looney. Bon, ça te fait une suite, t'es heureux ?
- OUAI$ $UP€€€€R !! Tiens, je vais te présenter un petit dessinateur sympa, tu vas voir, il est bon ?
- Ah ? Parce que je reprends pas Rayner ? Il était bien, son dessin était sombre, puissant, vachement classe.
- Mais nooooon, enfiiiin... Faut évoluer. Là, stu veux, ce Garcia-Lopez, il fait à peu près le même style (en moins bien, on va pas se mentir... NDA) donc ça devrait coller !!

4 ans plus tard

SP3P- Hey, Sentiers de la Perdition, Tome 2, bien, succès, classe, suite ?
- Encore ?? Déconne pas, là, je suis sec, j'ai plus d'idées. Déjà que j'ai terminé le tome 2 avec un "A suivre" mais j'ai rien trouvé pour faire la suite...
- Tu t'en fous. T'as qu'à faire autre chose. en plus, j'ai bon dessinateur sous le coude !
- Parce qu'on change encore ?? Sans déconner, c'est n'importe quoi, cette série (Ca, vous l'aviez compris depuis un moment... NDA). Déjà faut que je me coltine une suite alors que j'ai pas d'idée et en plus, faut que je change de dessineux tous les quarts d'heure.
- Ouais mais lui, il est bien, tout en nuances, en dégradé, c'est chouette. En plus, il dessine super bien les scènes de cul.
- Attends, tu me demandes donc de renier le charme du dessin de la série et de rajouter du cul. Pfff... Bon, je vais bien imaginer une suite avec les enfants et petits-enfants à l'époque de la guerre du Viet-Nam, ça peut donner quelque chose mais bon, suis pas convaincu (Moi si. Je suis convaincu que c'est naze, comme idée. NDA).
-YE$$$$ !! T'es le meilleur !! 

Bref, pour résumer  :
- Un tome 2 pas inintéressant mais qui aurait été plus judicieux de caser au milieu de l'histoire originelle. Là, ça fait vraiment trop histoire resucée qui vient après le succès. Dessin sympa.
- Un tome 3 affreux qui rompt avec le style graphique des deux tomes précédents. Non pas que ce soit moche mais c'est différent et l'unité n'est plus là. Une histoire abracadabrantesque entre le petit-fils de O'Sullivan et d'autres mafieux, sans lien avec l'histoire originelles. Un tome parfaitement évitable.

Logo BD Mango Noir
à l'initiative de Mango !

Texte © Alfie's mec 2012.
Couvertures et planches : Les Sentiers de la Perdition, Tomes 2 et 3, Collins, Garcia-Lopes, Beatty, Éditions Delcourt (collection Dark Night), 2011 et 2012 (parus en 2004 et 2008 aux USA)