Malgré tout

C'est une histoire d'amour qui commence par la fin, par les retrouvailles d'un homme et d'une femme après 37 ans à se croiser, se manquer, se désirer. C'est l'histoire d'Ana et de Zeno.

Si vous aimez les histoires qui font du bien au cœur et à l'âme, si vous aimez le romantisme et les histoires d'amour contrariées, filez chez votre libraire et offrez-vous Malgré tout.

Après plusieurs collaborations avec Zidrou (LydieLes beaux étésLa Mondaine par exemple), Jordi Lafebre livre un premier album dans lequel il signe le dessin mais aussi le scénario, et je dois reconnaître qu'il se révèle tout aussi talentueux pour raconter des histoires que pour les dessiner.

Et pourtant, le pari de cette narration inversée n'était pas évident puisque le lecteur va remonter le court du temps pour comprendre l'histoire de Zeno et d'Ana. Chapitre après chapitre, on découvre un homme et une femme qui rajeunissent, dont on comprend rapidement que la vie les a séparé mais qu'ils se sont hanté l'un l'autre... Il faudra attendre un premier chapitre final fort bien dessiné pour comprendre d'où vient l'histoire de ces deux là.

Sans hésitation, je crois que Malgré tout entrera dans le top des lectures de 2020. Parce que c'est une jolie histoire pleine d'humour et d'amour, qui fait du bien et qui rappelle que rien n'est jamais terminé dans une vie.

Texte © Miss Alfie 2020.
Couverture : Malgré tout, Jordi Lafebre, éditions Dargaud, 2020, 152 pages.