Nymphéas noirsDans le joli village de Giverny, un homme est retrouvé mort dans un ruisseau. Qui en voulait à ce point à cet ophtalmologiste pour l'assassiner ainsi ? C'est ce que va tenter de découvrir le jeune inspecteur dépêché sur place. Mais trois femmes vont s'en mêler...

Encore une fois, c'est sur les conseil du dealer de BD que je suis rentrée chez moi avec cet album. J'avoue, j'avais un a priori sur Bussi, auteur prolifique de romans policiers à succès et dont l'homme avec lu le premier roman sans en garder un souvenir impérissable. Néanmoins, j'ai été tentée par le graphisme de cet album, en plein esprit impressionniste.

Nymphéas noirs pl2Nymphéas noirs pl1

Au fil des 144 pages de cette adaptation, Didier Cassegrain met en image l'intrigue créée par Michel Bussi et adaptée par Fred Duval. Je suis incapable d'évaluer la fidélité ou la pertinence de l'adaptation, n'ayant pas lu le roman, mais je dois avouer que je me suis laissée embarquée par l'histoire et n'ai pas vu les quelques indices que le dessinateur a pu glisser ici et là, me retrouvant prise par surprise par la résolution finale. 

Est-ce le fait de lire moins de policiers et de thriller ? Est-ce le talent de Bussi ou plutôt celui du duo qui l'a adapté ? Je ne saurai dire, même si je tire mon chapeau au dessinateur : non seulement il offre un album de toute beauté, bel hommage à l'esprit des nymphéas de Monet, mais en plus son trait réussit à brouiller les pistes et à perdre le lecteur... La preuve : il m'aura fallu feuilleter à nouveau et attentivement l'album pour voir de légers (très légers) indices qui auraient pu m'aiguiller sur le twist final ! Bref, une excellente découverte !

Nota Bene : si cette chronique avait été rédigée par l'homme, elle aurait probablement été d'une toute autre facture au regard de son sentiment après lecture... Qui pour sa part ne l'aura pas fait changer d'avis sur Bussi... Le plus simple est peut-être que vous vous y plongiez pour vous faire votre propre avis ! 

Texte © Miss Alfie 2019.
Couverture et planches : Nymphéas noirs, Fred Duval, Didier Cassegrain, adapté de Michel Bussi, éditions Dupuis, collection Aire libre, 2019, 144 pages.