TZGCOUV1953. La plus haute montagne du monde, L'Everest, reste invaincue malgré l'acharnement des Anglais à être les premiers au sommet. Alors que d'autres nations s'intéressent à ce sommet, une nouvelle expédition anglaise est lancée. Sauf que cet exploit appellent des manigances politiques.

Bien, nous voici rendus au mois d'août. Il fait beau, c'est l'été et, pour la majorité d'entre vous, c'est les vacances. Aussi, dans un souci d'évasion bien compréhensible, je vous propose une chronique BD hebdomadaire dédiée aux explorateurs. Glénat a édité une série baptisée sobrement "Explora" et chaque album est un one-shot consacré à des grandes figures de l'exploration. Cette série est dirigée par Christian Clot, explorateur et vice-président de la Société des Explorateurs Français, qui se fend dans chaque album d'une petite préface en plus de signer le scénario. Aujourd'hui, on parle donc de Tenzing Norgay, sherpa qui a accompagné sir Edmund Hillary au sommet de l'Everest.

TZGPLL'Everest a donc été vaincu il y a 60 ans. Je me rappelle d'un numéro spécial de National Geographic consacré aux 50 ans de la conquête de l'Everest et paru assez logiquement en 2003, vous l'aviez deviné, vous êtes formidables. J'y avais découvert un Edmund Hilary en seigneur qui conserva jusqu'à la mort de son sherpa en 1986 des relations d'amitié profonde. Donc, Tenzing Norgay est le héros de cet opus. Pourquoi alors s'intéresser plus au sherpa, au porteur plus qu'au héros, au premier homme au sommet ? Parce que, assez bêtement, il y eut une polémique pour savoir qui fut vraiment le premier homme au sommet. Les locaux estimaient que Tenzing avait porté Hilary jusqu'au sommet tandis que les occidentaux et les Anglais, qui dirigeaient l'expédition, revendiquaient la victoire par le Néo-Zélandais. Christian Clot livre ici une version qui vaut ce qu'elle vaut. D'ailleurs, au-delà de la conquête, de l'aspect technique, de l'escalade, l'histoire s'attarde sur ces conflits de personnes et d'influence qui viennent un peu pourrir l'essence même de la conquête.

Le dessin est somme toute assez classique. Un travail sympathique sur les visages a été réalisé où les traits sont plus ou moins épais. Les paysages sont également plutôt réussis avec une volonté de rendre la montagne réaliste. On notera en revanche que, en quelque situation que ce soit, il n'y a pas un pet' de nuage. Petit détail cependant. Autre atout de cet album, et de tous les albums d'ailleurs, un petit cahier spécial en fin d'ouvrage apporte des compléments écrits et photographiques sur le héros. Du coup, dans un même livre, on a l'histoire d'un homme, parfois romancée puisque l'auteur n'était pas dans l'intimité des expéditions, et des compléments tout à fait intéressants. Bref, Explora se révèle est une très bonne série qui est amenée à se développer.

Prochain épisode : Magellan

Logo BD Mango Noir
à l'initiative de Mango !

Texte © Alfie's mec 2013.
Couverture et planche : Tenzing, Christian Clot et Jean-Baptiste Eustache, Editions Glénat (collection Explora), 2013.