biographie_de_la_faimComment présenter ce livre ? Difficile question, étant donné que tout tient dans le titre... Amélie Nothomb se raconte, ni plus ni moins. Pas vraiment un roman, plutôt un bout d'autobiographie centré sur sa faim, au sens large du terme. Sa faim de sucre, sa faim de vie, sa faim de connaissance, sa faim d'amour, sa faim du passé. Pas vraiment d'histoire, d'intrigue dans ce livre que je ne qualifiera pas de roman, mais plutôt des tranches de vie de l'enfance de l'auteur, pourquoi et comment elle en est venu à entretenir ce rapport si particulier qu'on lui connaît avec la nourriture, pourquoi elle a commencé à écrire.

Je n'avais, jusqu'à présent, lu d'Amélie Nothomb que Stupeur et tremblements, et il y a de cela quelques années maintenant. L'an passé, travaillant dans un service où je côtoyais des personnes aux troubles du comportement alimentaire, j'avais acheté ce bouquin, histoire d'avoir une autre vision de l'anorexie et de la boulimie. Déception.
Certes, a posteriori, il est évident que l'auteur nous donne des clés pour comprendre comment elle gère son rapport à la nourriture, et en élargissant sa boulimie ou son anorexie à sa vie générale, à tout ce qui l'entoure, et pas uniquement les aliments. Cependant, mademoiselle Nothomb a visiblement une très haute opinion de sa personne et une vision quelque peu manichéenne du monde, la culture nippone et elle-même étant les meilleures choses qui puissent exister sur la terre... Heureusement, le livre se lit rapidement, ce qui permet de trouver la motivation pour le terminer sans se dire que l'on a perdu beaucoup de temps...
Finalement, je suis peut-être hermétique à Amélie Nothomb, qui sait... Il parait qu'on aime ou qu'on déteste... Je vous laisse deviner dans quelle catégorie je me trouve !...

Texte © Miss Alfie 2008.
Edition lue : Biographie de la faim, Amélie Nothomb, éditions Le Livre de poche, collection Littérature & Documents, 2006, 188 pages.