LALI_COUVSimon Bacamarte est un aliéniste reconnu qui fonde un asile à Itaguai, petite ville du Brésil. Il décide d'y interner les personnes qu'il ne juge pas saines d'esprit. Au fur et à mesure, une grande partie de la ville se retrouve internée et l'autre partie de la ville se pose des questions quant l'aliéniste.

Et revoilà notre duo d'auteurs brésiliens que l'on avait déjà entr'aperçu sur l'excellent Daytripper qui, pour le coup, était une création originale alors que cet ouvrage est une adaptation d'une oeuvre d'un auteur brésilien nommé Joachim Maria Machado de Assis. De fait, le scénario n'est pas totalement entre les mains des auteurs mais on a quand même à faire à une histoire originale et intéressante.

En effet, l'histoire pose une réflexion sur la folie, sa définition par rapport à une norme, par rapport à l'entourage des autres personnes, par rapport à l'appréciation d'une seule personne ou d'une foule. Sur cette base, l'histoire monte en puissance et s'achève sur un double retournement plutôt original. On sent par ailleurs que cette bande dessinée est l'adaptation d'un roman dans la mesure où l'ensemble est très écrit - d'aucun diraient bavard - avec beaucoup de textes hors dialogues. Cela n'empêche pas la qualité de la lecture.

On retrouve le trait que l'on avait déjà vu dans Daytripper à une nuance de couleur majeure près. Daytripper jouait beaucoup sur les couleurs pour ambiancer le récit alors que l'Aliéniste reste dans une ambiance sépia uniforme et propre à l'époque à laquelle se déroule l'histoire, à savoir la fin de 19è siècle. C'est sans doute un artefact assez classique pour narrer l'époque mais le fait est que ça marche bien. On appréciera également les quelques compléments sur l'auteur de la nouvelle originelle et sur le contexte médical de l'époque en préface et en postface. Une bonne lecture que cet Aliéniste qui plaira aux lecteurs qui avaient aimé le premier opus de ces deux frères brésiliens.

Texte © Alfie's mec, 2014.
Couverture : L'Aliéniste, Fabio Moon et Gabriel Ba, Éditions Urban Comics, 2014.