Ludesco

Du vendredi 7 mars, 13 heures, au dimanche 9 mars, 20 heures, s'est tenu à La-Chaux-de-Fonds, commune Suisse généralement connue pour son industrie horlogère, la 5e édition de Ludesco, festival de jeux. Depuis 2010, l'association qui organise Ludesco fait le pari de rassembler le temps d'un week-end passionnés et néophytes des jeux en tout genre : jeux de société, jeux de cartes, jeux de rôle, tournois... Sur les conseils de l'un de nos amis, nous avons donc franchi la frontière pour aller profiter de l'accent suisse et participer le temps de quelques heures à cette expérience.

Quand on arrive à Ludesco, on est d'abord saisi par le nombre de jeux mis à disposition. Devant la scène, se dresse un mur de boites de jeux de toute sorte : pour adultes, pour enfants, des plus classiques aux plus compliqués, le tout en plusieurs exemplaires et même en plusieurs langues... Le principe est tout simple : on prend une boite, on s'installe à une table, et on joue. Des animateurs-explicateurs sont là pour nous guider dans le choix des jeux et pour nous expliquer les règles (avec, il faut le reconnaitre, plus ou moins de succès selon leur maîtrise du jeu...), le tout dans une belle ambiance conviviale. Le jeu terminé, on range les cartes/pions/plateaux/billets/règles/j'en passe et des meilleurs dans la boite, et retour sur le mur du jeu pour les suivants !

Au cours des quelques heures que nous avons passé dans l'une des 3 salles de jeux, nous avons pu découvrir des jeux très différents, du jeu rapide au jeu prise de tête. Je vais brièvement vous les présenter par ordre croissant d'affinités, en vous renvoyant vers des sites spécialisés si vous voulez en savoir plus.

- Robinson Crusoe : Ce jeu nous a fait de l'oeil un peu avant le festival du fait du Swiss Game Award qu'il vient de recevoir. Du coup, lorsqu'à notre arrivée je l'ai trouvé dans le mur de jeu, nous avons entrepris de l'installer. Si les critiques qu'on peut lire le décrivent comme excellent, il convient d'avoir en tête que rien que son installation et la compréhension des règles peut prendre jusqu'à 2 bonnes heures, surtout si vous récupérer pour vous l'expliquer deux personnes qui n'ont elles-mêmes pas tout compris et passent leur temps à vous expliquer qu'il faut du bois. Du coup, nous avons rapidement déclaré forfait, n'ayant pas envie de passer notre matinée sur un seul jeu.

Skull & Roses : Voilà un jeu largement plus rapide que le précédent basé sur les paris et le bluff. Chaque joueur dépose face cachée soit une rose soit une tête de mort, et les paris consistent à deviner combien de roses peuvent être retournées. Les cartes en elles-mêmes sont très chouettes et le tout se joue assez vite. Stratégie, bluff et réflexion se combinent assez bien pour en faire un jeu très simple à sortir à l'apéro.

- Seregenti : Le marché aux oeuvre d'art s'ouvre, et chaque joueur tente alos d'en acheter le plus possible en enchérissant sur les oeuvres à disposition. Les cartes sont simples, mais les dessins d'art africain plutôt agréables. Les pièces en revanche sont très simples et aurait mérité un peu de travail pour les faire ressembler à une vraie monnaie. Néanmoins, Sergenti est un jeu sympathique où l'audace et la stratégie se mélangent assez bien.

- Kabaleo : Voilà l'une de nos meilleures découvertes du week-end, un jeu facile à mettre en place, facile à expliquer, encore plus à comprendre, mais qui fait appel à de la stratégie et de la réflexion. Bref, encore un jeu top pour l'heure de l'apéro entre copains. Chaque joueur tire au sort une couleur sans que ses adversaires ne la connaissent. Il dispose d'un certain nombre de cônes de couleurs, l'idée étant de rendre sa couleur majoritaire sans que les autres ne la découvre trop vite.

- Caylus Magna Carta : Voilà très certainement la découverte que l'homme et moi avons le plus apprécié ce week-end. Lorsque l'animateur qui nous l'a conseillé a commencé à nous l'expliquer, je crois que nous nous sommes tous dit "Oh non, encore un truc impossible !". En fait, voilà un jeu assez simple dès qu'on a compris le principe. L'idée est de construire une route, des châteaux et des bâtiments en récupérant des ressources et en rémunérant ses ouvriers. Le jeu nous a pris, à 3, près d'1h30, mais voilà une boite de jeu qui risque d'atterrir bientôt dans notre bibliothèque !

Ludesco1

Au cours de ces 55 heures de jeu, Ludesco a rempli son objectif, à savoir faire venir encore plus de monde que l'an passé. Objectif atteint puisque près de 1500 personnes se sont pressées dans la Maison du peuple de La-Chaux-de-Fonds. Un grand bravo aux organisateurs car ce fut un excellent moment de découverte !

Je rajouterai juste que si vous avez envie d'acquérir l'un de ces jeux (ou un autre après tout), renseignez-vous des boutiques de jeu spécialisées les plus proches de chez vous : non seulement vous y bénéficierez d'un conseil bien meilleur que sur le net, présentation du jeu, règles et astuces comprises, mais en plus vous éviterez de contribuer à l'expansion de groupes comme Amazon...

Je vous invite à revenir la semaine prochaine découvrir le deuxième article inspiré par Ludesco et dans lequel je vous raconterai ma première "Murder party" !

Texte et photos © Miss Alfie 2014.