mercredi 6 décembre 2017

Là où rêvent les étoiles - Eric Marchal

1918, Grenade. Nyssia Delhorme revient dans sa ville natale qu'elle a fuit précipitamment bien des années plus tôt. En froid avec son père, elle est pourtant persuadée qu'il n'a pas disparu et n'est pas mort le 10 septembre 1889 comme tout le monde le pense. En retrouvant les figures et les lieux de son enfance, Nyssia convoque ses souvenirs et l'histoire de sa famille. La fin de l'année approche, et avec elle, les traditionnels congés de fin d'année. Et cela tombe bien, car j'ai pour vous un formidable pavé qui se dévore bien... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 30 novembre 2017

Le collier rouge - Jean-Christophe Rufin

1919. La guerre est achevée, mais toujours présente dans les esprits. Lantier, juge militaire, est chargé d'enquêter sur l'outrage commis le 14 juillet par un certain Jacques Morlac. Et de quatre ! Quatre audio-livres découverts depuis la rentrée, et la confirmation que le genre peut être très chouette, si le lecteur l'est aussi ! Et là, c'est un lecteur de choix puisque c'est Jean-Christophe Rufin himself qui offre son texte au lecteur. En soit, je trouve l'exercice très intéressant : qui mieux que l'auteur peut retraduire... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 24 novembre 2017

Le mystère Henri Pick - David Foenkinos

Delphine est éditrice chez Grasset. A l'occasion d'un séjour chez ses parents à Crozon, elle découvre un manuscrit qui aurait été écrit par le propriétaire de la pizzeria locale, Henri Pick. Publié, le livre devient rapidement un succès, porté par le mystère entourant l'auteur : ses proches sont formels, Henri Pick n'a jamais lu, et n'a du écrire qu'une seule lettre dans sa vie. Le mystère Henri Pick est le troisième ouvrage que j'audio-lis. Après mon avis mitigé sur Le charme discret de l'intestin, ce nouvel essai me permet... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 20 novembre 2017

Le Prince de Cochinchine - Jean-François Parot

1787. Tandis qu'il profite de son domaine de Ranreuil et de son petit-fils nouveau né, Nicolas Le Floch est pris pour cible par un tireur embusqué lors d'une baignade à la mer. Rappelé d'urgence à Paris, il y retrouve un ami d'enfance, évêque en Cochinchine, chargé de mener des négociations entre les deux royaumes et de veiller sur la sécurité du prince héritier. Avant toute chose, pas question d'entamer la série des enquêtes de Nicolas Le Floch par ce volume si vous n'en avez jamais lu auparavant. Dans ce roman, et peut-être plus... [Lire la suite]
lundi 13 novembre 2017

Légende d'un dormeur éveillé - Gaëlle Nohant

En 1928, Robert Desnos rentre de Cuba. A Paris, il retrouve la troupe des surréalistes sous l'égide d'Andre Breton. Rapidement, il fait la connaissance du peintre japonais Foujita et de son épouse, Youki. Dans le Paris de l'entre-deux-guerres, il profite de l'insouciance pour écrire, mais s'inquiète de la montée des fascismes. Après La part des flammes, voilà le deuxième roman de Gaëlle Nohant dans lequel je me plonge. Ce nouveau livre est sorti après deux années de recherches et de travail aux côtés de Robert Desnos. De ce... [Lire la suite]
lundi 6 novembre 2017

Cowboy light - Frédéric Arnoux

Besançon, années 1980. Entre la zone HLM et le quartier pavillonnaire, il vivote de petits boulot et de deals. L'unise désaffectée LIP est son terrains de défonce. Mais à l'occasion d'une fête en Suisse, il rencontre Ninon, belle femme riche et beaucoup plus âgée que lui. L'auteur de ce roman m'a été signalé sur Twitter par un membre de sa famille, et j'ai profité de la présence de Frédéric Arnoux au salon Livres dans la boucle pour le rencontrer et acheter son ouvrage. Enfant de Besançon, et plus précisément de Palente, il raconte... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 30 octobre 2017

Saigne sur Mer - Serge Quadrupanni

Tandis qu'il boit son café chez Gérard, propriétaire du café "Au Pied de Porc à la Sainte-Scolasse", Gabriel Lecouvreur dit Le Poulpe est interpellé par la mort d'un élu du Var relatée dans le journal. Délaissant le salon de coiffure et la chambre rose de Cheryl, voilà Gabriel en route pour la Seyne-sur-Mer. Lire un Poulpe, c'est comme lire un Poirot ou un Sherlock Holmes : on y retrouve une ambiance, une atmosphère, des repères et des codes, du café de Gérard aux bières dégustées par Gabriel au cours de ses enquêtes, sans parler de... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 25 octobre 2017

Une apparition - Sophie Fontanel

Il y a plus d'un an, Sophie Fontanel a décidé d'arrêter les teintures capillaires. Elle fait ici le récit de sa transformation et de l'apparition de sa chevelure blanche. Ayant décidé de ne plus recourir à l'artifice de la couleur et regardant mes cheveux bruns se parsemer de cheveux blancs, j'étais curieuse de découvir cet ouvrage de la rentrée littéraire dont on semble beaucoup parler. Mais force est de reconnaître que je tiens là l'un de mes rares abandons de lecture de 2017. J'ai eu du mal à saisir ce qui me gênait et... [Lire la suite]
lundi 16 octobre 2017

La beauté des jours - Claudie Gallay

Jeanne travaille à la Poste. Le soir, rentrée chez elle, elle aime regarder passer les trains et imaginer la vie de leurs passages. Parfois, dans la rue, elle décide de suivre un ou une inconnu(e). Jusqu'au jour où le hasard la conduit sur les traces de son premier amoureux. Claudie Gallay est une dame qui semble incarner la gentillesse et la douceur. Je dis "semble" car je ne lui ai parlé que quelques minutes, mais elle m'a inspirée quelque chose de l'ordre de la simplicité. Une délicatesse réelle semblait se dégager d'elle, à... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 27 septembre 2017

La serpe - Philippe Jaenada

Un soir d'octobre 1941, trois des quatre habitants du château d'Escoire, dans le Périgord, sont sauvagement tués à coups de serpe. Le suspect ? Le survivant, fils et neveu de deux des victimes, et seul héritier du domaine et de la fortune familiale. Henri Girard sera finalement acquitté à l'issu d'une délibération record, mais cette affaire marqua toute la vie de celui qui publia bien des années plus tard le roman Le salaire de la peur sous le pseudonyme de Georges Arnaud. Après Bruno Sulak et Pauline Dubuisson, Philippe Jaenada... [Lire la suite]