lundi 13 novembre 2017

Légende d'un dormeur éveillé - Gaëlle Nohant

En 1928, Robert Desnos rentre de Cuba. A Paris, il retrouve la troupe des surréalistes sous l'égide d'Andre Breton. Rapidement, il fait la connaissance du peintre japonais Foujita et de son épouse, Youki. Dans le Paris de l'entre-deux-guerres, il profite de l'insouciance pour écrire, mais s'inquiète de la montée des fascismes. Après La part des flammes, voilà le deuxième roman de Gaëlle Nohant dans lequel je me plonge. Ce nouveau livre est sorti après deux années de recherches et de travail aux côtés de Robert Desnos. De ce... [Lire la suite]

lundi 6 novembre 2017

Cowboy light - Frédéric Arnoux

Besançon, années 1980. Entre la zone HLM et le quartier pavillonnaire, il vivote de petits boulot et de deals. L'unise désaffectée LIP est son terrains de défonce. Mais à l'occasion d'une fête en Suisse, il rencontre Ninon, belle femme riche et beaucoup plus âgée que lui. L'auteur de ce roman m'a été signalé sur Twitter par un membre de sa famille, et j'ai profité de la présence de Frédéric Arnoux au salon Livres dans la boucle pour le rencontrer et acheter son ouvrage. Enfant de Besançon, et plus précisément de Palente, il raconte... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 30 octobre 2017

Saigne sur Mer - Serge Quadrupanni

Tandis qu'il boit son café chez Gérard, propriétaire du café "Au Pied de Porc à la Sainte-Scolasse", Gabriel Lecouvreur dit Le Poulpe est interpellé par la mort d'un élu du Var relatée dans le journal. Délaissant le salon de coiffure et la chambre rose de Cheryl, voilà Gabriel en route pour la Seyne-sur-Mer. Lire un Poulpe, c'est comme lire un Poirot ou un Sherlock Holmes : on y retrouve une ambiance, une atmosphère, des repères et des codes, du café de Gérard aux bières dégustées par Gabriel au cours de ses enquêtes, sans parler de... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 25 octobre 2017

Une apparition - Sophie Fontanel

Il y a plus d'un an, Sophie Fontanel a décidé d'arrêter les teintures capillaires. Elle fait ici le récit de sa transformation et de l'apparition de sa chevelure blanche. Ayant décidé de ne plus recourir à l'artifice de la couleur et regardant mes cheveux bruns se parsemer de cheveux blancs, j'étais curieuse de découvir cet ouvrage de la rentrée littéraire dont on semble beaucoup parler. Mais force est de reconnaître que je tiens là l'un de mes rares abandons de lecture de 2017. J'ai eu du mal à saisir ce qui me gênait et... [Lire la suite]
lundi 16 octobre 2017

La beauté des jours - Claudie Gallay

Jeanne travaille à la Poste. Le soir, rentrée chez elle, elle aime regarder passer les trains et imaginer la vie de leurs passages. Parfois, dans la rue, elle décide de suivre un ou une inconnu(e). Jusqu'au jour où le hasard la conduit sur les traces de son premier amoureux. Claudie Gallay est une dame qui semble incarner la gentillesse et la douceur. Je dis "semble" car je ne lui ai parlé que quelques minutes, mais elle m'a inspirée quelque chose de l'ordre de la simplicité. Une délicatesse réelle semblait se dégager d'elle, à... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 27 septembre 2017

La serpe - Philippe Jaenada

Un soir d'octobre 1941, trois des quatre habitants du château d'Escoire, dans le Périgord, sont sauvagement tués à coups de serpe. Le suspect ? Le survivant, fils et neveu de deux des victimes, et seul héritier du domaine et de la fortune familiale. Henri Girard sera finalement acquitté à l'issu d'une délibération record, mais cette affaire marqua toute la vie de celui qui publia bien des années plus tard le roman Le salaire de la peur sous le pseudonyme de Georges Arnaud. Après Bruno Sulak et Pauline Dubuisson, Philippe Jaenada... [Lire la suite]

jeudi 14 septembre 2017

La tresse - Laetitia Colombani

Smita vit en Inde, elle appartient à la caste des Intouchables mais rêve d'un autre avenir pour sa fille. Giulia vit en Sicile, elle travaille dans l'atelier de son père spécialisé dans la confection de perruques en cheveux humains, jusqu'au jour où elle découvre que l'entreprise familiale est ruinée. Sarah vit au Canada, c'est uen avocate réputée qui fait bien souvent passer son travail avant sa famille, jusqu'au jour où un cancer lui est diagnostiqué. Trois femmes, trois mondes, trois cultures qui s'écrivent en parallèle mais vont... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 11 septembre 2017

L'animal et son biographe - Stéphanie Hochet

Une jeune auteure est invitée à un festival littéraire dans le Lot. Tandis que la deuxième rencontre prévue dans un camping s'achève, elle se fait raccompagner et se réveille dans une maison perdue dans la forêt, et non à son hôtel comme prévu. Coupée du monde, elle rencontre finalement le maire de ce village qui lui propose de participer à son projet novateur : faire revivre l'auroch, animal préhistorique mythique et disparu. Du moins théoriquement. Avant d'entamer la lecture de ce livre, j'ai eu la chance de rencontrer Stéphanie... [Lire la suite]
Posté par Miss Alfie à 07:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 6 septembre 2017

La Disparition de Josef Mengele - Olivier Guez

De début 1943 à début 1945, Josef Mengele fut médecin dans le camp de concentration d'Auscwhitz. Nazi convaincu, il effectua sur les prisonniers des expériences destinées à mieux comprendre la gémellité et à créer une race aryenne puissante. L'ère nazie révolue, Mengele emprunta les réseaux d'expfiltration et quitta l'Europe pour l'Amérique du Sud afin de sauver sa peau. Cet ouvrage de la rentrée littéraire ne se dévore pas comem L'écliptique, il ne se savoure pas non plus comme Un certain m. Piekielny, mais il se lit avec une... [Lire la suite]
lundi 4 septembre 2017

La petite danseuse de quatorze ans - Camille Laurens

En 1881, Degas présente une oeuvre qui fait scandale. Peintre de la danse, il se tourne cette fois vers la sculpture pour représenter une jeune fille de 14 ans. Mais qui était cette jeune danseuse dont le visage, notamment, fut tant décrié ? Voilà un ouvrage relativement atypique qui se rapproche plus d'un essai que d'un roman, un essai qui pourrait être une biographie si Marie van Goethem, la jeune danseuse qui servit de modèle à Degas, n'était pas si mystérieuse. Dans cet ouvrage, Camille Laurens cherche à retracer le... [Lire la suite]