Mariages de saison

Du mois d'avril au mois de septembre, Corentin accompagne son parrain et immortalise des mariages. Derrière sa caméra, il fixe une journée toujours singulière et recueille confessions et secrets. Et entre deux mariages, il fixe ses proches. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur lui-même.

Les bouquins de Jean-Philippe Blondel sont généralement des petits bonbons qui se lisent vite et laissent dans nos vie une petite pastille de bonheur. Celui-là ne fait pas exception à la règle, bien qu'il mette en scène un personnage solitaire et qui semble rester en retrait de sa propre vie.

Au fil des chapitres qui alternent récits de mariages et confessions "face caméra" des proches de Corentin, on découvre un presque trentenaire qui se laisse porter par la vie, qui papillonne de filles en filles, mettant l'échec de ses relations sur le compte de son métier saisonnier. Jusqu'au moment où ses proches lui renvoient ses vérités, sa distance, son détachement. Des confessions comme des coups de poing qui semblent le laisser à chaque fois K.O. Des confessions auxquelles il ne peut répondre.

Mariage de saison est un joli roman qui raconte la prise de conscience d'un être qui va devenir un homme à travers des histoires de mariage toutes différentes et qui racontent combien ce moment dans la vie d'un couple peut être particulier... Et ne peut répondre à aucune norme.

A lire si vous voulez vous offrir une petite bulle de deux heures de douceur.

Texte © Miss Alfie 2020.
Couverture : Mariages de saison, Jean-Philippe Blondel, éditions Pocket, 2017, 160 pages.