La daronne

Patience a deux filles indépendantes, une mère en EHPAD et la cinquantaine. Traductrice de langue arabe pour la police, Patience trime et a du mal à s'en sortir... Jusqu'à ce qu'elle décide de franchir la ligne jaune et de détourner une cargaison de drogue en provenance du Maroc. Dans le milieu, Patience devient la Daronne.

Ce court roman, c'est mon libraire qui me l'a conseillé la semaine dernière, lors d'un échange par mail en vue d'une commande en "click-and-collect". Avant d'en dire plus, j'en profite pour vous inviter, dans cette période complexe pour les commerces indépendants, à vous renseigner auprès de vos commerçants et vos libraires indépendants habituels : nombreux sont ceux désormais qui proposent des alternatives pour nous permettre de continuer à lire en les contactant à l'avance. Quelques conseils par téléphone ou par mail, un sac à récupérer en quelques minutes, et vous voilà équipés pour les prochains week-ends !

Je me suis rapidement plongée dans ce roman dont le pitch me tentait. Moins de deux cent pages d'une écriture enlevée, incisive et vive : autant vous dire que ce roman a été très vite lu et que j'ai passé un excellent moment ! Cette Patience est un personnage atypique, qui nous semble tout à fait normal dans un premier temps. Mais le lecteur comprend rapidement que la "normalité" dans laquelle la petite Patience a été élevée est un poil différente de celle du reste du monde...

Récemment adapté au cinéma avec Isabelle Huppert dans le rôle titre (je ne sais d'ailleurs pas si le film a pu sortir ou non vu le contexte...), La daronne nous embarque dans un tourbillon autour d'un personnage original. Une fiction réjouissante grâce à laquelle j'ai oublié le temps de quelques heures ma petite vie classique !

"L'argent est le Tout ; le condensé de tout ce qui s'achète dans un monde où tout est à vendre." (p. 9)
"On dit de moi que j'ai mauvais caractère, mais j'estime cette analyse hâtive. C'est vrai que les gens m'énervent vite parce que je les trouve lents et souvent inintéressants." (p. 17)

Texte © Miss Alfie 2020.
Couverture : La daronne, Hannelore Cayre, éditions Points, 2020, 192 pages.