Culottees 1

Culottees 2

Trente portraits de femmes qui ont parfois changé le cours de l'Histoire, qui ont toujours choisi de vivre leur vie, quel que soit le regard où les injonctions de la société sur leurs choix.

Le Père Noël étant toujours sympa et glissant généralement dans mon soulier une ou deux BD, il a suivi ma lettre cette année et m'a apporté le coffret des deux tomes des Culottées de Pénélope Bagieu. Bagieu, c'est cette dessinatrice qui s'est d'abord lancée sur le web avant de publier des bandes dessinées. Ces deux-ci ont d'abord fait l'objet de chroniques sur le net avant de rejoindre les rayons des libraires.

Avant toute chose, si vous pensez qu'une femme doit rester dans sa cuisine, que sa place est à la maison et qu'elle est née pour procréer, passez votre chemin, vous risqueriez d'être choqué par tant d'indépendance, de liberté et d'audace ! Car les trente femmes que Pénélope Bagieu met en lumière sont des femmes fortes, des femmes qui ont osé, qui ont bravé les conventions, qui ont refusé et se sont rebellés face au destin qu'on leur réservait. 

Culottees planche

En quelques planches (entre trois et sept pour les plus longues), Pénélope Bagieu trace des destins avec humour et ironie. Le découpage est très répétitif (entre six et neuf vignettes par pages) et on peut regretter un trait parfois un peu simpliste, mais les double pages qui clôturent chaque destin sont de réels bijoux qu'on a envie de faire encadrer. Certains destins auraient mérité d'être un peu plus développés, mais dans l'ensemble les deux albums permettent de découvrir des femmes dont je n'avais, pour ma part, pas forcément entendu parler.

Parmi ces destins, je retiens particulièrement ceux de Margaret Hamilton, Joséphine Baker, Tover Jansson, Giorgina Reid (tome 1), Sonia Alizadeh, Nellie Bly, The Shaggs, Hedy Lamarr, Frances Glessner Lee ou encore Mae Jemison (tome 2). Autant de chroniques qui vous amèneront peut-être à fouiner sur le net à la recherche de compléments, d'images ou de sons pour mieux connaître ces personnalités hautes en couleur !

Texte © Miss Alfie 2019.
Couverture : Culottées, tome 1, Pénélope Bagieu, éditions Gallimard, 2016, 144 pages ; Culottées, tome 2, Pénélope Bagieu, éditions Gallimard, 2017, 168 pages.