La mythologie grecque

Pas de pitch pour commencer la présentation de cet ouvrage car son titre vous dit déjà beaucoup de son contenu ! Alors que jusqu'à présent, ce blog était centré sur les romans et les BD, voilà deux ouvrages à ranger dans la catégorie des essais que je chronique en quelques semaines (le premier était l'ouvrage de Mona Chollat, Sorcières). Peut-être faut-il y voir une évolution de mes envies de lecture...

Dans le cas présent, il faut surtout y voir un retour à des centres d'intérêt délaissés depuis des années mais ravivés via les jeux vidéo. Et oui, les jeux vidéo ne sont pas que source de violence et de drames, ils peuvent aussi nous amener à nous pencher sur des sujets de fond. Le dernier opus de la licence Assassin's Creed se passant dans la Grèce antique, j'ai eu fortement envie de me replonger dans les mythes grecs.

Cet ouvrage relativement court (une grosse centaine de pages) offre un aperçu rapide et intéressant de la mythologie grecque. Je parle au singulier, mais après cette lecture, je devrai parler au pluriel, car il n'y a pas une mais des mythologies, selon qu'on s'intéresse aux mythes cosmogoniques, aux mythes olympiens ou encore aux mythes héroïques. Créer un mythe, c'est faire en sorte que les histoires s'assemblent entre elles, s'articulent, même si elles ne sont pas réalistes.

« On voit que les légendes relatives à la création ne forment pas un ensemble cohérent. Nn seulement elle comportent de nombreuses variantes, mais à aucun moment on ne rencontre un acte créateur unique, comme si la pensée grecque répugnait à toute explication totale, mais demeurait plus sensible à la diversité du monde. » (p. 41)

Peu à peu, l'auteur s'éloigne de la mythologie religieuse pour s'intéresser aux héros, Thésée, Jason, Ulysse et consorts. Il nous dévoile les histoires des ces personnages bien sûr, mais aussi leur cohérence historique. Car l'archéologie est venue confirmer l'idée que ces histoires pouvaient avoir des origines réelles.

Au-delà des histoires des dieux et héros grecs, Pierre Grimal explique dans cet ouvrage très accessible comment un mythe se construit, comment il survit dans le temps et se veut révélateur d'une époque. Mon seul bémol est l'absence d'arbres généalogiques ou de graphiques pour représenter les liens entre tout ce petit monde étroitement imbriqué !

Texte © Miss Alfie 2018.
Couverture : La mythologie grecque, Pierre Grimal, éditions Presses universitaires de France, collection Quadrige, 2013, 132 pages