Le diable est dans les détailsEntre l'automne 2014 et l'été 2016, Leila Slimani a collaboré à différentes reprises au journal Le Un. Six de ces textes (nouvelles et articles) sont présentés dans ce recueil.

J'ai quelque peu modifié la programmation des articles du blog, car j'avais envie de vous parler de ce recueil avant le 7 mai. Leïla Slimani est une écrivain franco-marocaine. Elle a grandi au Maroc avant d'arriver en France pour ses études, issue d'une famille multiculturelle aux ascendances juive et musulmanes, avec des origines françaises, peut-être même allemandes, et marocaines. Leïla Slimani est une femme moderne, une française qui vit avec son époque et dénonce sans ambages l'intégrisme et l'extrémisme.  

Parmi les six textes proposés, deux ont été écrits aux lendemains des attentats de janvier et novembre 2015 ("Une armée de plumes" en janvier et "Intégristes je vous hais" en novembre). Dans ces deux articles, elle met en avant la lutte à mener contre ces religieux qui se savent à la merci des esprits crtiques et éduqués, des esprits penseurs, libres de réfléchir par eux-mêmes. Leïla Slimani clame haut et fort qu'elle est une femme musulmane, qu'elle rejette ce que prônent ces extrémistes, et que par l'écrit, elle luttera.

"Parce qu'elle est un immense espace de liberté, où l'on peut tout dire, où l'on peut côtoyer le mal, raconter l'horreur, s'affranchir des règles de la moral et de la bienséance, la littérature est plus que jamais nécessaire. Elle ramène de la complexité et de l’ambiguïté dans un monde qui les rejette. Elle peut ausculter, sans fard et sans complaisance, ce que nos sociétés produisent de plus laid, de plus dangereux et de plus infâme." (p. 22)
"Si les romans ne changent pas le monde, ils modifient substantiellement la vision que l'on en a." (p. 24)

A la veille d'élections qui divisent la France, face à un discours de division, face à des esprits qui considèreront sûrement Leïla Slimani comme une demi-française seulement, il me semblait intéressant de vous présenter cet ouvrage dans lequel la jeune femme se revendique Française ET musulmane, avec une ascendance qui lui donne une force : celle de l'ouverture et de la tolérance, sauf à l'égard de ces extrémistes qui veulent nous diviser.

Un coup de coeur particulier pour le deuxième texte dont les deux citations ci-dessus sont d'ailleurs extraites, "Une armée de plumes", un texte qui met en avant le pouvoir des auteurs qui, en créant des livres, ont entre les mains un pouvoir immense.

Texte © Miss Alfie 2017.
Couverture : Le diable est dans les détails, Leïla Slimani, éditions de l'Aube, 2017, 63 pages.