EvaristeUne vie qui dura vingt ans pour s'achever sur un duel et une théorie mathématique qui révolutionna la matière : ainsi pourrait-on résumer la vie d'Evariste Galois...

Les maths et moi, c'est un peu compliqué. Je suis obligée de manier des chiffres dans le cadre de mon boulot, mais je vous avoue que je m'y reprends souvent à deux fois devant ces symboles qui me semblent parfois abstraits... Alors lire l'histoire d'un théoricien des mathématiques, c'était un peu audacieux ! Et pourtant, ça passe tout seul !

Il faut dire que François-Henri Désérable ne semble guère meilleur que moi en science mathématique et que son propos n'est pas de présenter la théorie développée par Evariste Galois à la veille de sa mort, mais plutôt de nous raconter un destin hors du commun, brisé net par un duel autour duquel le flou semble le plus complet...

Bien loin d'un Laurent Binet qui tentait dans son HHhH de raconter le plus précisément et le plus fidèlement possible l'histoire de son personnage, sans ajouter de supposition ou de romance, François-Henri Désérable prend le parti inverse. Il prend par la main son lecteur (ou plutôt sa lectrice visiblement !), et nous entraîne à la découverte d'Evariste, imaginant comment le jeune garçon aurait pu réagir, comment des évènements dont nous n'avons pas conservé l'historique ont pu se passer. Dans un style à mi-chemin entre le classique et le coquin, Désérable nous sert une histoire ponctuée de longues phrases, jouant sur les mots et les styles.

Avec Evariste, j'ai découvert le destin d'un homme qui m'était totalement inconnu. Une découverte intéressante, même s'il m'a manqué un petit "je ne sais quoi" pour qu'elle se transforme en découverte passionnante !

Texte © Miss Alfie 2017.
Couverture : Evariste, François-Henri Désérable, éditions Gallimard, collection Folio, 2016, 192 pages.