Au bonheur des damesArrivant de Valognes avec ses deux frères, Denise espère que son oncle Baudu puisse l'embaucher dans sa boutique. C'était sans compter sur le grand magasin d'Octave Mouret qui engloutit peu à peu tous ses concurrents. La jeune femme y trouve finalement une place de vendeuse et va rapidement bénéficier de la protection discrète du patron.

Au bonheur des dames est peut-être l'un des romans d'Emile Zola les plus connus, et le plus apprécié. Il faut dire qu'on est loin de la misère sociale de L'assommoir et que le sujet attire autant les foules que le nouveau magasin d'Octave Mouret ! Imaginez un peu : un roman qui décrit non seulement la naissance des grands magasins, les premières stratégies de management et de marketing mais aussi un inventaire de couleurs, de matières et de tissus ! Autant vous dire que ce roman fera le régal des amateurs de boutiques de vêtements et de tissus !

Onzième volume de la saga des Rougon-Macquart, Au bonheur des dames nous fait virevolter entre les élégantes et riches acheteuses du magasin et les employés soumis au bon vouloir du patron. Encore une fois, Zola réussit le pari de décrire une tranche de vie sociale et nous invite aux côtés de ses salariés d'avant les congés payés, le chômage et la sécurité sociale. Le sujet se révèle une nouvelle fois très actuel : comme les petits magasins indépendants peuvent-ils résister face à l'ogre Mouret ? Quelles stratégies se mettent en place de part et d'autres, qui survivra et sortira vainqueur dans cette nouvelle organisation ?

Pour développer ce portrait social, Emile Zola brosse une galerie de personnages : vendeuses en confection, vendeurs de tissus au mètre, commis en mal de reconnaissance, caissier aux manches larges, et bien sûr Denise et Mouret, deux personnages qui ne font que se croiser mais autour de qui tout le roman est construit. Sans tomber dans de la mièvrerie, on retrouve l'Octave de Pot-Bouille assagi, toujours coureur de jupons, mais surtout chef d'entreprise. Peu à peu, il réalise qu'agrandir à tout prix son empire n'est peut-être pas son seul but dans la vie. Délicatement, par petites touches, Denise va s'affirmer et prendre une place de choix dans ce royaume...

Loin d'être surfaite, la célébrité de ce roman est totalement justifiée : Zola y fait preuve d'un très grand talent pour créer ses personnages mais aussi pour nous livrer un témoignage d'époque précis et en même temps terriblement moderne.

71762180Challenge classique

Une lecture qui s'inscrit dans le cadre du challenge "Relisons les Rougon-Macquart" avec Lili Galipette et du challenge "Un classique par mois" de Pr Platypus.

Texte © Miss Alfie 2017.
Couverture : Au Bonheur des Dames, Emile Zola, éditions Livre de poche, collection Les Classiques de Poche, 1971, 544 pages.