Alexis Vassilkov ou La Vie tumultueuse du fils de Maupassant

En 1891, Guy de Maupassant rencontre la peintre Liouba Vassilkova. Peu de temps avec la mort de l'écrivain, elle donne naissance à un enfant, Alexis. Né de père inconnu, Alexis va néanmoins pouvoir profiter de l'héritage de son célèbre père. Médecin de Staline, déporté dans un goulag, puis résistant pendant la seconde guerre mondiale, le destin d'Alexis Vassilkov est digne d'une épopée romanesque.

Qui était Alexis Vassilkov, le fils caché de Maupassant ? Telle est la question à laquelle Bernard Prou se propose de répondre dans ce roman aux multiples facettes. De la Russie stalinienne au maquis du Velay pendant la seconde guerre mondiale, ce roman nous offre un panorama de l'Histoire à travers le destin d'un homme ordinaire et hors norme en même temps, le tout émaillé de références, détails et notes de bas de page.

Mais, allez-vous me dire, Alexis Vassilkov a-t-il vraiment existé ? Aucune idée, probablement pas si j'en crois les quelques recherches effectuées sur le net. Mais Bernard Prou réussit à rendre l'ensemble extrêmement crédible. Les documents qu'il ajoute en annexe semble vouloir attester de certains faits, les notes de bas de page mêlent faits réels et fictionnels, les personnages historiques côtoient ceux issus de l'imaginaire de l'auteur. Le lecteur se perd, mais pas uniquement dans ce flou créé volontairement par l'auteur : les thématiques multiples, les aventures sans fin qui arrivent à Alexis, et notamment les aventures de son fils ont finit par avoir raison de mon intérêt pour ce livre.

Bernard Prou signe un roman épique, plein de rebondissements, mais qui aurait mérité quelques chapitres de moins. Une semi-déception donc pour une lecture malgré tout sympathique !

Texte © Miss Alfie 2016.
Couverture : Alexis Vassilkov ou La vie tumultueuse du fils de Maupassant, Bernard Prou, éditions Livre de poche, 2016, 432 pages.