LAS_BOITE

C'est quoi l'histoire ?
Au milieu du 19è siècle et de nulle part, un petit village voit le passage de nombreuses personnes. Une famille de paysans décide d'investir dans une auberge pour détrousser ses clients et faire fortune sans éveiller les soupçons des forces de l'ordre

C'est pour qui ?
De 1 à 4 joueurs, à partir de 14 ans, dit la boîte. Le jeu à un joueur ne présente pas d'intérêt. 14 ans, sachant qu'on tue du voyageur, ça me paraît cohérent.
Pour des bons joueurs réguliers habitués aux mécaniques un peu subtiles.

C'est de qui ?
Le créateur du jeu et de sa mécanique est Nicolas Robert. Weberson Santiago assure quant à lui les superbes illustrations du jeu.

Comment on joue ?
Le jeu se déroule sur deux saisons, les voyageurs qui ont la chance de ressortir vivants en première saison reviennent faire un tour dans cette auberge interlope. Chaque jour, les voyageurs sont accueillis par un joueur. Chacun son tour, les joueurs disposent de deux actions parmis plusieurs : corrompre, tuer ou enterrer un voyageur ou construire une annexe qui accueillera des cadavres. Attention à ne pas laisser de cadavre non enterré alors que des policiers sont dans l'auberge sinon... Gagner de l'argent se fait essentiellement en enterrant les cadavres des voyageurs, même si des revenus annexes sont possibles. A la fin de la 2è saison, le joueur le plus riche gagne.

Et alors, c'est bien ?
Plutôt oui. Une fois la mécanique du jeu assimilée, on prend vite le pli des manoeuvres à faire pour tenter de s'enrichir. Les voyageurs ont des capacités et des richesses différentes. Par exemple, les commerciaux sont en bleu et permettent de corrompre des voyageurs tandis que les artisans sont en rouge et permettent de construire des annexes, les annexes ayant par ailleurs un apport pour le joueur. Il y a plusieurs aspects à gérer, ce qui amène pas mal de stratégie dans le jeu. En effet, il faut impérativement enterrer un cadavre en cas de présence de policier au risque de devoir payer une amende. A noter qu'en l'absence de place chez soi, on peut enterrer chez le voisin, au détail que les bénéfices sont partagés. Autre difficulté, le joueur ne peut pas avoir plus de 40 F en liquide sur lui, au risque de perdre des sous. Il convient alors de blanchir l'argent liquide, c'est-à-dire de le transformer en chèque. Bref, un très bon jeu de stratégie dévastateur pour les clients de l'auberge et très drôle pour les joueurs.