Colt_BOite

C'est quoi l'histoire ?
Un train roule dans le paysage grandiose du Grand Ouest quand il est soudainement attaqué par des bandits de grand chemin. Vous êtes l'un de ces bandits et votre but est de dévaliser les passagers du train pour accumuler le plus de richesses. Mais attention, le marshall veille...

C'est pour qui ?
De 2 à 6 joueurs, à partir de 10 ans, dit la boîte. J'ai tendance à me dire que 10 ans, c'est peut-être un peu tôt.
Pour des joueurs réguliers, pas non plus hardcore gamers, qui aiment un soupçon de stratégie et de retournements de situation tout en défouraillant l'adversaire

C'est de qui ?
Le créateur du jeu et de sa mécanique est Christophe Raimbault. Jordi Valbuena assure quant à lui les très belles illustrations du jeu.

Comment on joue ?
Vous avez vous devant un VRAI train. En 3D. Avec des petits décors facultatifs mais qui donnent un peu de style au plateau de jeu. Et avec des pions pour simuler les bandits et le marshall et des jetons pour faire les trésors. Chaque joueur choisit un bandit qui possède un "super-pouvoir" comme un fusil surpuissant pour Django (qui fait donc reculer celui qui prend une balle) ou la beauté éblouissante de Belle qui fait qu'elle ne se retrouve jamais la cible d'un adversaire si un autre peut être touché. Le jeu se déroule en cinq tours. A chaque tour, chaque joueur pioche 6 cartes "action" dans sa pioche et chacun à son tour, pose une carte "action". Le scénario est alors joué une fois que tous les joueurs ont posé leurs cartes "action". Parmi les actions possibles : tirer un coup de revolver, déplacer le marshall, se déplacer, voler ou frapper un adversaire.

Et alors, c'est bien ?
Oh mazette, oui. Ce n'est pas pour rien que ce jeu a été élu As d'Or à Cannes en 2015 et, surtout, Spiel des Jahres 2015, soit pour les non germanophones, Jeu de l'année en 2015, récompense qui est un peu le Graal des Jeux de société. L'originalité du jeu tient dans le fait que chaque joueur écrit son scénario comme il le veut mais que ce scénario peut être bousculé par les autres actions des joueurs, d'autant que certaines actions sont cachées. Autre particularité, les coups de feu tirés par les joueurs ou par le Marshall se matérialisent sous la forme de carte qui viennent "pourrir" la pioche du joueur cible, de sorte que la pioche initiale de 6 cartes peut rapidement contenir une ou plusieurs cartes parfaitement inutilisables. Reste la possibilité de remplacer une action par une nouvelle pioche. Enfin, le bonus final pour le meilleur tireur peut faire basculer la victoire en fin de jeu. En plus d'être relativement simple à apprendre, Colt Express se revèle extrèmement ludique et drôle.

A noter qu'une première extension appelée "Chevaux et diligence" est sortie. Elle rajoute un peu de diversité dans le jeu avec un shotgun pas tellement content si on l'embête et trois passagers dans la diligence qui se transforment en otages avec rançon en fin de jeu.