Sbires

C'est quoi l'histoire ?
En ces temps reculés, la cité de Montfleury, d'habitude si paisible, vit des heures agitées : le Roi doit bientôt nommer son nouveau Sénéchal pour administrer la région. A l'aide de leurs sbires et quatre jours durant, les seigneurs prétendants vont devoir rivaliser d'audace et de ruse afin d'accéder à la charge si convoitée.

C'est pour qui ?
De 2 à 4 joueurs, à partir de 12 ans, dit la boîte.
Pour des joueurs réguliers, pas non plus hardcore gamers, qui aiment bien les jeux de stratégie loufoque où on peut s'envoyer des fions.

C'est de qui ?
Les auteurs du jeu s'appellent Vincent Jouanneau et Jean-Pierre Nicolas, très bien assistés de Laurent Nicolas, Landry Munoz et Sébastien Guichard et les illustrations

Comment on joue ?
La cité est découpée en cinq zones : le château, la salle d'armes, la grand place, la taverne et l'église. Sur chaque zone, une pioche de cartes. Le jeu se déroule en quatre jours, chaque jour étant composé de trois phases : une phase de placement des sbires qui permet au joueur de se faire une main avec des cartes piochées, une phase d'actions où les cartes piochées sont soit placées devant le joueur, soit jouées comme action et, enfin, une phase de comptage de pions spécifique à certaines cartes. A la fin de la partie, celui qui a le plus de points gagne. 

Et alors, c'est bien ?
Incontestablement oui. Incontestablement, MON jeu de l'année 2016. Chaque partie de la cité à sa spécialité. Ainsi, par exemple, la salle d'armes permet au joueur de se fournir en armes pour les duels et la taverne permet de jouer des petits tours à ses adversaires. Du coup, la stratégie survient tant dans le placement des sbires que sur la mise en actions des cartes. On marque des points en remportant des duels ou en faisans des jolies démonstrations d'amuseurs ou de ménestrels. La chance intervient un petit peu dans la pioche mais la stratégie reste à mon sens l'atout principal pour réussir. L'ensemble est donc ludique, drôle, rythmé et la mécanique de jeu très simple à assimiler. Je complète en disant que le contenu de la boîte est d'une grande qualité. Le village prend la forme de cinq quartiers cartonnés qui s'assemblent, les cartes sont plastifiées et les scores sont matérialisés par des blasons. Les dessins sont également très chouettes, les sbires et les illustrations de cartes en particulier. Bref, un jeu qui mérite sa réussite dans sa campagne de financement participatif et qui ne demande qu'à être connu.

A noter que je ne sais pas si et comment le jeu est commercialisé. Je l'ai obtenu suite à la campagne de financement participatif Ulule qui a permis de débloquer en particulier certaines cartes complémentaires.