EDN_COUV1959, la jeune Marie-Madeleine entre au service d'une vieille femme étrange dont le caractère bien trempé semble venir à bout des employés les plus dévoués. Celle-ci n'est autre qu'Alexandra David-Néel, exploratrice, philosophe, écrivain, qui fut en 1924, la première Occidentale à entrer à Lhassa, aucoeur du Tibet interdit. Bien que la veieille femme soit aussi exigeante que fascinante, des liens profonds vont peu à peu se tisser avec la jeune employée. (quatrième de couverture)

"Et alleeeez, tu rebats les oreilles avec tes explorateurs, ça commence à bien faire, Christophe, c'est un peu pénible." Ouais mais j'aime ça, que voulez-vous. Ça me fascine. Un mec qui rentre dans la Mecque alors qu'il n'est pas musulman, un gugusse capable de sauver son équipage d'une expédition mal embarquée ou deux navires perdus au milieu du passage du Nord-Ouest, c'est épique, c'est magique, ça fait rêver par ce que moi, dans mon canapé, je ne suis pas de la trempe de ces héros et je ne vivrai jamais tout ça.

Alexandra David-Néel, donc. Que j'imaginais anglaise alors qu'elle est complètement française. A l'époque de la sortie de cet album sortait également un album sur l'exploratrice dans la très bonne collection Explora. Alors pourquoi celui-là ? Parce que, d'une part, le dealer me l'a conseillé, ce qui est déjà un bon argument. Et d'autre part parce que ça avait l'air de plus rentrer dans l'histoire de cette femme brillante. Et le prisme par lequel l'histoire est racontée est original. 

En effet, c'est par les yeux de son assistante sur la fin de sa vie que l'on apprend à connaître Alexandra David-Néel. Évidemment, dans ce genre d'album où l'on oscille entre "le présent" avec l'assistante et les flash-backs avec les expéditions au Tibet, on joue sur les couleurs. Sauf que là, originalité, le présent est en noir et blanc et le passé en couleurs, comme pour magnifier les expéditions. C'est une intention louable mais l'intérêt de l'album réside justement dans les liens entre David-Néel et son assistante qui passent d'un mépris certain à une admiration profonde. Premier tome d'une histoire qui en comprendra deux, ce livre I est une agréable lecture qui fait espérer un second tome plus profond sur la relation entre les deux femmes. 

Texte © Alfie's mec, 2016.
Couverture : Une vie avec Alexandra David-Néel (livre I), Fred Campoy, Mathieu Blanchot, Éditions Grand Angle, 2016.