Pierre et Jean

Au Havre où se sont retirés monsieur et madame Roland, la vie de l'un de leurs fils, Jean, va être chamboulée par l'annonce d'un héritage inattendu. Mais Pierre, son frère, développe rapidement une jalousie qui l'amène à se poser des questions sur le lien qui peut exister entre le donateur et l'héritier...

Il me semble, si ma mémoire ne me joue pas totalement des tours, avoir lu tout ou partie de ce roman de Maupassant dans ma jeunesse... Mais, même cause même effet que pour Zola, la dite mémoire doit quand même me jouer de sacrés tours car j'aurais été bien incapable de vous retracer cette histoire ! Alors, dans le cadre de ma bonne résolution couplée à une envie croissante de lire de "vieux" auteurs, j'ai démarré ma découverte de Maupassant avec Pierre et Jean. Plus connu pour ses nouvelles, Maupassant a malgré tout écrit six romans, dont celui-ci.

J'ai été très agréablement surprise par la modernité des sujets que Maupassant aborde, à commencer par les secrets de famille ! Si cette thématique est récurrente chez beaucoup d'auteurs contemporains, je me suis rendue compte qu'ils n'avaient rien inventés, et que notre vingt-et-unième siècle qui se veut moderne, psychologique et j'en passe n'a rien à envier au dix-neuvième ! Car Maupassant brosse le portrait d'une famille sous le coup d'un énorme secret qui va peu à peu la ronger... Ou du moins ronger certains de ses membres, jusqu'à l'implosion finale...

En alternant des descriptions de parties de pêche, des paquebots et navires mouillant dans le port du Havre, et des discussions entre les personnages, il crée une ambiance et gère très bien les émotions... Elles montent en intensité, pour retomber et s'apaiser régulièrement. J'ai particulièrement aimé le passage du monologue de madame Roland, quand elle découvre que ses fils ont levé le voile sur sa vie. Les mots de Maupassant expriment le désespoir d'une femme prête à tout, sauf à renier ce qu'elle a vécu.

Très belle première lecture de Maupassant, Pierre et Jean confirme mon envie de me replonger dans notre histoire littéraire : si la mode n'est qu'un éternel recommencement, j'ai bien l'impression qu'il en est de même pour les thèmes en littérature !

Challenge classique
Une lecture qui s'inscrit dans le cadre du challenge "Un classique par mois" de Pr. Platypus.

Texte © Miss Alfie 2016.
Couverture : Pierre et Jean, Guy de Maupassant, Éditions Gallimard, Collection Folio classique, 1999, 288 pages.