L'inconnu du pont notre dame

1786. Alors que les maisons du pont Notre-Dame sont en train d'être détruites, un corps défiguré est retrouvé. Nicolas Le Floch est chargé de l'enquête, tandis qu'il doit également lever le voile sur les agissements de conservateurs à la Bibliothèque nationale désormais dirigée par Le Noir.

Une nouvelle enquête de Nicolas Le Floch, et une enquête qui m'aura embarqué le temps d'un mini week-end dans les ruelles de Paris et les affres de Versailles ! Le temps s'écoule, et Jean-François Parot nous approche inexorablement de la Révolution. Sans vous dévoiler les dessous de l'intrigue, je peux vous dire que certains éléments annoncés dans cet opus risqueraient de faire basculer le destin de notre commissaire aux affaires spéciales.

Si vous n'avez pas lu les premiers opus de la série, ne tentez surtout pas de démarrer par celui-ci car les références au passé de Nicolas sont nombreuses. Et ne comptez pas sur les notes en fin d'ouvrage pour vous éclairer sur les intrigues précédentes ! Je regrette un peu ce parti pris de l'auteur de ne faire qu'un renvoi au titre de l'ouvrage évoqué : bien que les ayant tous l'u, j'avoue que ma mémoire ne me permet pas de me souvenir de certains détails auxquels Parot fait parfois référence (il faudra d'ailleurs qu'on m'explique comment les auteurs font pour avoir une telle mémoire !).

Si La pyramide de glace posait les bases de l'affaire du collier qui participa à la chute de Marie-Antoinette dans l'opinion populaire, L'inconnu du pont Notre-Dame arrive juste après, au moment du procès, Parot ayant eu le bon ton de ne pas tenter de faire de Nicolas Le Floch un protagoniste central de l'affaire. Cela permet malgré tout à l'auteur de placer son histoire dans un contexte et d'accroître la véracité de son oeuvre. A travers cette histoire, on sent l'opinion qui vacille, l'aura royale déclinant vers une fin que nous connaissons largement depuis.

Que deviendra Nicolas dans les années qui viennent ? J'ose pense que Parot va maintenant bientôt nous dévoiler le destin qu'il réserve à un personnage qu'il aura peut-être du mal à quitter... Ne serait-ce qu'à cause de la pression de ses lecteurs !

Texte © Miss Alfie 2016.
Couverture : L'inconnu du pont Notre-Dame, Jean-François Parot, Editions JC Lattes, 2015, 440 pages.