51PurUdol2L

L'écrivain Ethelred Tressider a décidé de délaisser pendant un temps le roman policier pour se consacrer à sa grande oeuvre littéraire. Au grand dam de son agent Elsie Thirkettle. Pour apaiser les tensions qui règnent entre eux, ils s'affrontent au Cluedo et sortent dans le grand monde. Comme ce fameux soir où Sir Robert Muntham les convie à dîner avec quelques notables. Peu de temps après le début de la soirée, leur hôte est retrouvé  étranglé avec une corde dans la bibliothèque. Commence alors une nouvelle partie de Cluedo, bien réelle... (quatrième de couverture)

Soyons honnêtes, c'est le titre long comme un jour sans pain plutôt rigolo qui m'a interpellé. Et comme la quatrième de couverture était à l'avenant, je me suis donc précipité dans cette lecture policière des plus agréables. A noter que ce roman est le troisième d'une série mettant en scène les deux mêmes héros. Par charité chrétienne, je tairai les noms des deux autres ouvrages, tout aussi long et je préciserai qu'il n'est manifestement pas nécessaire d'avoir lu les deux premiers ouvrages puisque, à aucun moment, je ne me suis senti perdu. Ou alors, il y a des private jokes qui m'ont échappé mais ça ne change rien au plaisir de lecture.

Car effectivement, la lecture est plaisante. Commençons par les deux personnages principaux qui forment un excellent binôme complémentaire dans leurs caractères. Ethelred, l'écrivain est un peu naïf, convaincu d'être un grand écrivain méconnu et un peu sensible charme féminin, fût-il factice. Elsie est quant à elle cynique et pragmatique ce qui en fait un parfait contre-point par rapport à son auteur de client. Du coup, on suit une sorte de couple comique qui enchaîne petites piques et réparties assassines le tout autour d'une enquête sur un meurtre.

Et là aussi, le scénario est astucieux. Le prétexte de la partie de Cluedo est plutôt bien exploité. Pour les amateurs du célèbre jeu de société, on y retrouve toutes les pièces du manoir, y compris le passage secret et les autres participants du repas fatidique à l'hôte sont identifiés par une couleur. La petite nuance par rapport au jeu, c'est que l'enquête ne se fait pas en huis-clos et sur une nuit. Il n'en demeure pas moins que le scénario est bien ficelé, que les éléments arrivent au fur et à mesure et que le dénouement, bien qu'il se dévoile petit à petit n'en demeure pas moins surprenant. 

De fait, tous les ingrédients pour un bon polar sont là : une bonne histoire, des bons personnages, une bonne ambiance. Bien qu'il s'agisse d'ailleurs d'un polar, le fait que la forme soit légère contribue par ailleurs à la réussite du livre. Ajoutez à ça l'histoire racontée par les yeux des deux héros alternativement par une astuce de police de caractères, l'ensemble se révèle complètement plaisant, sans aucun doute.

Texte © Alfie's mec, 2016.
Couverture : Mort mystérieuse d'un respectable banquier anglais dans la bibliothèque d'un manoir Tudor du Sussex, L.C. Tyler (trad. : Elodie Leplat), Éditions Sonatine, 2015.