Un meurtre est-il facile

Alors qu'il rentre sur Londres, Luke Fitzwilliam, policier en retraite, croise une étrange dame qui lui affirme que son village est sous la coupe d'un assassin très futé. Quand il découvre que la vieille dame s'est faite renversée quelques heures plus tard, l'envie d'aller voir de plus près ce qui se passe à Wychwood-under-Ash. Il réussit à se faire passer pour le cousin de Bridget, la fiancé du notable local.

J'ai entamé ce roman quelques semaines après avoir vu à la télé son adaptation dans la série des Petits meurtres d'Agatha Christie diffusée sur France 2. Il me semble qu'il s'agit là d'une information à prendre en compte dans cet avis de lecture. En effet, ayant encore en mémoire le dénouement de l'épisode, j'ai assez rapidement vu de quoi il pouvait s'agir dans le roman, puisque les scénaristes suivent globalement la trame générale de l'intrigue. Or, il me semble malgré tout qu'avec ce roman, Agatha Christie démontre une fois de plus son talent pour jouer avec les pistes, et ses lecteurs !

Comme souvent, on se retrouve dans un petit villages où les informations se passent d'une maison à l'autre aussi vite que le vent qui décoiffent les vieilles dames à la miss Marple. Point de Marple justement, ou de Poirot dans cette intrigue, mais un policier d'âge mur retraité qui va rapidement se lier d'amitié avec la jeune secrétaire devenue fiancée. Je ne cesserais de m'étonner de la vitesse à laquelle les personnages d'Agatha Christie sympathise, se confient, quand bien même il y a autour d'eux des meurtriers en tout genre ! Leur niveau de confiance en leur prochain semble friser des sommets !!!

Bien sûr, vous trouverez aussi des morts qui paraissent naturelles, mais ne le sont peut-être pas tant que ça, des mensonges, des fausses pistes, des histoires de sorcières et de messes noires, le tout pour arriver sur un dénouement peut-être classique mais malgré tout très bien amené. Une fois de plus, Agatha réussit son coup et démontre son talent pour construire des intrigues riches et variées !

Agatha_ChristieChallenge classique
Une lecture qui s'inscrit dans le cadre du Challenge Agatha Christie organisé par George et sera ma quatrième participation au challenge "Un classique par mois" de Pr. Platypus.

Texte © Miss Alfie 2016.
Couverture : Un meurtre est-il facile ?, Agatha Christie, traduit de l'anglais par Gérard de Chergé, Éditions Livre de poche, 1997, 221 pages.