Le château des étoilesAlors que sa mère disparaît en tentant de cherche l'éther, un gaz alors inconnu mais auquel tous les scientifiques prêtent des propriétés incroyable, Séraphin et son père doivent se rendre en Bavière où un mystérieux inconnu dit avoir retrouvé le journal de bord de la maman. Arrivés sur place, ils découvrent qu'ils vont travailler pour un personnage particulier, tout en tentant de déjouer un complot prussien.

Premier dytique d'une nouvelle série, Le château des étoiles - La conquête de l'espace fut initialement publié en journaux qui se voulait d'époque. Assemblés en album, l'ensemble constitue aujourd'hui deux albums dont les planches de toute beauté ont su capter mon attention dans un univers steampunk...

Chateau des étoiles_plancheEt oui, le steampunk, qui aurait pensé que j'accrocherai ! Et pourtant ! Avec Séraphin, j'ai embarqué dans une aventure au 19e siècle, fait de fantasy, d'Histoire et de sciences. Sur ce dernier point, mes maigres connaissances en la matière ne me permettent pas de dire si tous les théorèmes et explications exposés sont plausibles, mais j'ai particulièrement aimé l'inventivité dont fait preuve l'auteur pour créer des machines volantes sorties tout droit de romans de Jules Verne.

Ces deux premiers tomes, qui constituent donc une histoire à part entière, sont l'occaison de faire connaissance avec une petite galerie de personnages hauts en couleur. Espionnage et complots viennent s'ajouter à l'intrigue principale et lui font, en fin de premier tome, prendre un tournant. Le second tome se passe quasiment uniquement dans l'espace, et m'a du coup un peu moins intéressé que le premier consacré pour beaucoup à la construction de l'éthernef. Cependant, les deux albums brillent par la qualité des dessins et aquarelles d'Alex Alice qui crée une ambiance tout au long de son histoire.

La fin du tome 2 annonce une suite de l'aventure, Les Chevaliers de Mars. Il faudra que les dessins réussissent à me convaincre (ce qui reste tout à fait probable ceci dit, vu combien je les ai aimé dans ce premier diptyque !) : la SF à l'ancienne oui, mais à petite dose pour moi malgré tout !

Texte © Miss Alfie 2015. 
Édition présentée : Le Château des étoiles, Alex Alice, Éditions Rue de Sèvre, 2014.