MIS_COUVPaul Sheldon est romancier qui s'est révélé avec un série de romans mettant en scène Misery, une héroïne au destin romanesque contrarié. Alors qu'il s'apprête à publier un roman complètement différent, il est victime d'un accident de voiture. Heureusement, il est recueilli par Annie. Malheureusement, c'est une fan absolue de Misery et elle voit d'un mauvais oeil le nouveau roman de Paul Sheldon.

La première fois, on s'en souvient toujours. Ca reste un bon ou un mauvais souvenir mais on s'en souvient. Moi, par exemple, ma première fois, que je vous raconte, j'avais à peu près 35 ans. Oui, je sais, c'est un petit peu au-dessus de la moyenne mais que voulez-vous, je n'ai jamais été très tenté par la chose. Du coup, tu sais que ça peut se faire mais tu passes un peu à côté. Jusqu'au jour où tu découvres et tu trouves qu'en fait, c'est bien et que tu recommenceras. Voilà, moi, ma première fois avec Stephen King, c'était Misery.

Du coup, l'histoire est connue de tout le monde, je ne sais pas bien quoi rajouter. C'est effectivement bien écrit, c'est effectivement par moments assez violent, la relation entre les deux personnages est effectivement formidable avec une évolution progressive vers un cynisme mutuel le plus complet. Bref, Misery est un grand thriller, il n'y a rien à redire et pas grand chose de plus à dire.

Il y a même une adaptation cinématographique que tout le monde s'accorde à trouver fidèle et qu'il faudra donc que je vois. Même si je crois en garder un seul souvenir quand ma maman l'avait regardé à la télé. Mais comme la scène dont je me souviens n'est pas tout à fait dans le livre, je ne sais plus trop...

Texte © Alfie's mec, 2015.
Couverture : Misery, Stephen King (trad. : William Desmond), Éditions Le Livre de Poche, 2002.