Il y a quelques semaines, à l'occasion de mon vieillissement annuel, l'homme m'a offert un cours de cuisine dans un restaurant. J'ai choisi notamment n'apprendre à cuisiner de la viande rouge, n'arrivant jamais à la cuire comme il faut. Au cours de cette séance, le chef nous a expliqué le principe de la cuisson à basse température, ainsi que ses avantages pour conserver une viande de qualité, tendre en bouche et cuite à point (ou saignant !). Et au final, la cuisson à basse température s'avère très simple, dès lors que l'on dispose d'une sonde culinaire qui passe au four.

Après avoir donc été arpenter les différents magasins du coin, j'ai porté mon choix sur la Mastrad (et je remercie la grande enseigne rouge et noire qui faisait des promos à l'époque) qui a comme seul inconvénient de biper avec ma plaque à induction si je l'utilise dans une casserole ! Mais comme je compte essentiellement l'utiliser pour les rôtis et poissons au four, cela n'est pas bien grave !

Pour cuire à basse température, une fois que vous aurez votre sonde, il faudra juste prévoir un peu de temps. Pour récapituler les différentes températures à atteindre, je vous renvoie vers l'article très bien fait de Papilles et Pupilles... Vous noterez d'ailleurs directement la recette chez Anne puisque je lui ai tout piqué !

Pour le rôti que je vous présente, j'ai réglé la sonde sur 56°. La viande était saignante et fondante, un vrai régal : je crois que je suis définitivement convertie ! Il aura fallu au total près de 3h30 dans un four à 80° pour que la sonde nous signale l'heure de manger !

Roti de boeuf basse température

Bon appétit !

Texte et photo © Miss Alfie 2015.