Trois sourisDans la campagne anglaise, dans une pension de famille tout juste ouverte, un meurtrier se cache. C'est en tout cas ce que laissent supposer les indices retrouvés sur une première scène de crime à Londres. En quelques heures, les masques vont tomber...

Petite mise en garde avant de commencer : je ne vais évoquer aujourd'hui que Trois souris et non pas l'ensemble du recueil qui contient cinq autres nouvelles d'Agatha Christie.

Voilà une histoire d'Agatha qui a elle-même une histoire originale. A l'origine de cette nouvelle, il y a une pièce de théâtre. Une pièce qui fut jouée pour la première fois à la BBC en 1947 et mieux connue sous le nom de La souricière. L'originalité de cette nouvelle est qu'elle n'a, à ce jour, jamais été publiée au Royaume-Uni, Agatha Christie souhaitant qu'elle ne paraisse qu'après la fin des représentations théâtrales débutées en 1952... et toujours en cours ! Oui ! Vous lisez bien ! Au Royaume-Uni, La souricière tourne de manière ininterrompue (ou presque, juste l'espace de quelques mois) depuis 1952... Alors, me direz-vous, comment ai-je pu lire cette nouvelle ? Parce qu'en 1948, elle fut publiée aux USA... Mais il fallut encore attendre 1985 pour qu'elle soit (enfin) traduite en français... Derrière tout cela, la volonté de la reine du crime de permettre à ses lecteurs de découvrir au théâtre la pièce sans en connaître le dénouement... (Dénouement scandaleusement révélé sur Wikipedia en 2010 au demeurant...)

Cette petite parenthèse faite, revenons à l'intrigue de Trois souris, l'une des meilleures histoires d'Agatha Christie. On y retrouve plusieurs éléments chers à l'auteur à commencer par les comptines qui rythment l'histoire... Le tout mis en scène en huis clos... Un huis clos qui m'a fortement rappelé le film Huit femmes ainsi que le roman de J.M. Erre Le mystère Sherlock : quand la neige bloque toute issue et isole complètement un foyer, qui sait ce qui peut bien s'y passer... Contrairement à bon nombre d'autres intrigues difficilement positionnables dans le temps, on se trouve ici en plein dans l'après-guerre. Agatha Christie profite de son énigme pour raconter les enfants placés pendant la guerre, les mariages à la va-vite, les logements réquisitionnés ou bombardés... Et toutes leurs conséquences...

Animé par des personnages qui peuvent faire d'excellentes victimes comme de parfaits meurtriers, Trois souris est un petit coup de maître de la reine du crime qui offre à ses lecteurs... et à ses spectateurs, un dénouement parfait, aussi brillant que celui du Meurtre de Roger Ackroyd !

 

Agatha_Christie
Une lecture qui s'inscrit dans le cadre du Challenge Agatha Christie organisé par George.

Texte © Miss Alfie 2015. 
Édition présentée : Trois souris..., Agatha Christie, traduit de l'anglais par Maurice-Bernard Endrebe, Éditions Livre de poche, 1987, 128 pages.