Sherlock Holmes Détective consultantFaut-il encore présenter Sherlock Holmes, le célèbre détective créé par Conan Doyle à la fin du 19e siècle ? John Bastardi Daumont fait le pari que oui, avec cet ouvrage consacré au détective le plus célèbre au monde.

Il y a quelques temps, je vous avais parlé d'un ouvrage de François Rivière consacré à Agatha Christie et publié chez La Martinière. Et bien dans la même collection, j'ai eu le plaisir de découvrir très récemment l'ouvrage que John Bastardi Daumont a consacré à Sherlock Holmes. Un ouvrage consacré à la vie d'un personnage de fiction, rien que cela suffit à démontrer combien Sherlock Holmes a pris une place essentielle dans le monde littéraire... Nombreux sont ceux qui, de part le monde, restent persuadés que Conan Doyle n'était que l'agent littéraire de Watson et que les deux amis ont réellement existé, leur vouant un véritable culte.

Partant du postulat que Sherlock Holmes est un personnage hors du commun, il fallait bien un ouvrage à sa mesure pour le faire découvrir au grand public. Tout comme dans celui consacré à Agatha Christie, les illustrations sont nombreuses, des premières couvertures aux représentations de Holmes sur papier ou sur écran, sans oublier des photos d'époque. Car l'un des atouts majeurs de cet ouvrage, au-delà de nous faire (re)découvrir un personnage hors du commun qui finit par transformer son créateur en esclave, est l'introduction du contexte de l'époque. John Bastardi Daumont rappelle qui furent les inspirateurs de Conan Doyle, du fictif chevalier Dupin de Poe à Joseph Bell, son professeur de médecine, et dans quel contexte Sherlock Holmes fut découvert par les Britanniques.

"Si, aujourd'hui, traverser un continent ne suffit pas pour échapper aux enquêteurs, au début de la période victorienne il fallait seulement changer de quartier." (p. 42)
"Conan Doyle ne peut être crédité des innovations de l'investigation criminelle du XIXe sicèle, mais il a su populariser les préoccupations et les défauts de la police de l'époque : en créant un détective corrigeant les lacunes de la police officielle, il participe à l'amélioration de celle-ci." (p. 62)

Oui, car à l'époque, Londres est notamment marqué par un fort taux de criminalité, et par l'énigme policière qui restera la plus célèbre, celle de Jack L'éventreur. Alors que Conan Doyle n'ira jamais confronter son personnage au plus célèbre des tueurs en série, il reste extrêmement en phase avec son époque, s'inspriant des travaux du criminologue français Bertillon pour modeler un être empreint de mystère. Et c'est ce mystère qui fait en partie la force d'Holmes. Une personnalité ambiguë, qui engendrera bien des supputations, notamment sur son rapport aux femmes, sa relation avec Watson, le tout régulièrement transposé à l'écran avec plus ou moins de talent.

Ouvrage complet, sûrement trop peu pour les spécialistes du genre, Sherlock Holmes, détective consultant offre une approche que j'ai trouvé complète et bien analysée de l'histoire de ce personnage de fiction. Un très bon cadeau à faire aux amateurs du genre !

Texte © Miss Alfie 2015. 
Édition présentée : Sherlock Holmes, détective consultant, John Bastardi Daumont, Éditions La Martinière, 2014, 216 pages.