NDP_COUVUne équipe de scientifiques emmenée par le lieutenant Greely entreprend en 1881 la conquête du Pôle Nord. Le bâteau et les hommes d'équipage ne vont pas tout à fait atteindre les objectifs escomptés...

Vous qui êtes probablement en vacances d'été, qui en revenez ou qui vous préparez à partir, je me permets de vous donner quelques précieux conseils en vue de vos futures vacances d'hiver si toutefois l'envie d'aller visiter le Pôle Nord vous a pris. Non, je peux comprendre, c'est original, peu fréquenté, calme et on est à peu près sûr d'avoir de la neige. Ces conseils ne vous seront donc pas inutiles :
 - Essaie de prévoir un budget en adéquation avec ce que tu envisages. Si tu sens que ça risque d'être un peu léger, abandonne, ne pars pas et envisage plutôt de passer tes vacances à Melun. Là, Greely, on lui file un budget dérisoire qui part essentiellement dans la prépa du bâteau. Ben il s'en fout, il part quand même.
 - Fais attention avec qui tu pars. Essaie d'être pote avec tout le monde. Que le jour où tu dis "Et si on allait faire une sortie en raquettes", t'en aies pas une paire qui te renvoie ta proposition parce que l'ambiance est pas au beau fixe. Genre Greely qui rationne un peu la bouffe pendant l'expédition, ça met le médecin en pétard. Du coup, tac, ambiance de merde, il s'oppose à la moindre sortie dehors. Ambiance...
 - Tu pars avec des chiens de traîneau ? Bonne idée. Note toutefois que comme tout être vivant qui se respecte, un chien, ça mange. Du coup, quand il voit de la bouffe, ça ne le gêne pas trop de la manger, quand bien te fût-elle destinée. Du coup, ne fais pas comme l'équipage de Greely qui sort de la bouffe, se retourne deux minutes pour faire une bricole et qui voit la bouffe lui filer sous le nez dans la gueule des chiens.
 - Concernant les chiens, anticipe le fait que ça peut mourir. Ou qu'une femelle enceinte n'est pas ultra efficace. Ou qu'un chiot qui vient de naître n'est pas vraiment en état de remplacer les chiens morts.
 - Si tu es bloqué quelque part et que tu vois tous tes camarades crever les uns après les autres, arrête de les envoyer chercher du secours, ça ne marche pas.
 - Si ton aventure est un fiasco monumental, surtout n'écris pas de livre dessus.

Bien, après ces quelques conseils bienvenus, je terminerai en disant que ce livre est le récit d'une bonne équipe de bras cassés à la recherche du pôle nord. C'est pathétique. Autre point, l'auteur est sensé être Greely lui-même. Il s'agit en fait d'un récit d'un tiers fondé sur les notes de Greely. Petite escroquerie, donc, sur l'auteur. Je précise également que le bouquin n'est pas mal écrit ou inintéressant, c'est juste que raconter froidement (au Pôle Nord, logique, hu hu) un fiasco n'est pas franchement terrible. Alors qu'un fiasco romancé est tellement plus mieux à lire...

Texte © Alfie's mec, 2014.
Couverture : Les Naufragés du Pôle, A.W. Greely, Éditions Libretto, 2010