calvettiOlivia vient de se faire licencier. Incapable de rentrer chez elle, elle trouve refuge dans un bar-tabac et passe en revue sa vie. Au même moment, Diego attend un ami dans un salon de thé. Et si une nouvelle vie s'ouvrait à lui ?

Il y a quelques années, j'avais lu avec beaucoup de plaisir L'amour est à la lettre A. Paola Calvetti avait sur m'embarquer dans une jolie histoire d'amour pleine de littérature et de poésie. La ronde des désirs impossibles est son troisième roman, et on est obligé de reconnaître que l'italienne a un vrai talent pour nous raconter des histoires... d'amour !

L'histoire se concentre sur une journée. On suit principalement Olivia, la narratrice, et les projets qu'elle va peu à peu construire pour sa nouvelle vie, accompagnée pour cela de la petite voix de sa grand-mère qui a su lui donner dans l'enfance les recettes pour rendre la vie drôle et douce. Au milieu, viennent s'intercaler des instants de vie de Diego. Rapidement, on se rend compte que c'est deux là doivent se rencontrer, c'est écrit, ils se sont trop souvent croisés par le passé pour que leurs destins ne se confrontent pas une fois de plus. La bonne ?

La ronde des désirs impossibles est une histoire bourrée de poésie, avec un air d'Amélie Poulain, une histoire qui fait du bien et qui rappelle combien dépoussiérer le quotidien et en faire un jeu peut rendre heureux. Je n'en dirai pas plus, j'ai juste envie de vous inviter à savourer ce bonbon, cet instantané de vie qui rappellera combien garder son âme d'enfant rend la vie plus sympathique !

Une délicieuse découverte permise par les éditions Albin Michel que je remercie !

Texte © Miss Alfie 2014.
Édition présentée : La ronde des désirs impossibles, Paola Calvetti, traduit de l'italien par Sophie Royère, Éditions Albin Michel, 2014, 271 pages.