Continuons le bilan de l'année 2013 avec le rayon bandes dessinées. A deux personnes, on en a lu quelques unes. Comme chaque année, on n'a retenu que le meilleur. Aussi, ce que vous voyez classé dans cette note, c'est que du bon. Même s'il n'y a qu'une étoile accrochée au revers de l'ouvrage. Et comme chaque année, je décernerai à la fin de cet article et à l'unanimité de moi-même le titre reconnu par personne mais tellement gratifiant de BD de l'année 2013. A noter que les liens vers le chroniques sont en fin de bilan.

Quatre ouvrages pour remplir la troisième marche du podium. Tout d'abord, Olympe de Gouges, pas tant pour le dessin que pour l'histoire et le destin d'une féministe à l'époque de la Révolution Française. On distinguera également Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? Il me fallait distinguer un scénario de Zidrou sur les deux que j'ai lu cette année et c'est ce livre bourré de tendresse qui remporte la palme. Un petit Rabaté avec Crève Saucisse ou cette drôle histoire de vengeance d'un boucher de province ne ternira pas l'ensemble. Enfin, je distingue la série Explora dans son ensemble. Les albums sont inégaux mais l'idée est louable.

Sur la deuxième marche du podium, on distingue trois albums. Il fallait un comic dans ce bilan, c'est le Cercle qui prend la place. C'est français, un peu onirique mais très bien foutu. Le Singe de Hartlepool raconte la légende de ce bateau napoléonien échoué sur les côtes anglaises avec un message humaniste inside. Enfin, la Dynastie des Dragons est une magnifique série en trois albums, le terme magnifique se rapportant surtout aux sublimes dessins.

Sur la première marche du podium, deux des meilleurs albums de cette année. Tout d'abord, Tyler Cross, brillant polar bourré de références western signé du fabuleur duo Nury - Brüno. Et de l'autre côté, Moi, René Tardi qui évoque les camps de travail lors de la Deuxième Guerre Mondiale par l'oeil de Jacques Tardi.

Avant d'évoquer la BD de l'année, qui, vous l'aurez compris, n'est pas sur le podium mais au-dessus, je fais une mention spéciale du jury (composée de moi-même, rappelons-le) pour la Revue Dessinée, brillante idée de quelques auteurs de faire une revue de reportages sous forme de bandes dessinées. Je leur souhaite longue vie.

Alors, la BD de l'année, me direz-vous ? Le choix fut difficile avec tous les ouvrages précédemment cités. J'ai relus mes chroniques, j'ai jeté un coup d'oeil aux bouquins et après longue réflexion, il m'est apparu que le titre de la meilleure BD de l'année 2013 revenait au dyptique Silas Corey - Le réseau Aquila. Cette histoire d'espionnage pendant la Première Guerre Mondiale est rythmée, enlevée et emmenée par un héros charismatique. L'ensemble, scénarisé par Nury (déjà récompensé pour Tyler Cross) est brillant et je ne souhaite qu'une chose, que ce personnage revienne pour d'autres aventures.

Montage BD 2013

LE BILAN

Classe *
Olympe de Gouges - Catel, Bocquet
Pendant que le Roi de Prusse... - Zidrou, Roger
Crève Saucisse - Hureau, Rabaté
La Série Explora - Christian Clot pour la direction

Classe **
Le Cercle - Andoryss, Nesskian
Le Singe de Hartlepool - Lupano, Moreau
La Dynastie des Dragons - Herbeau, Civiello

Classe ***
Tyler Cross - Nury, Brüno
Moi, René Tardi - Tardi

Mention spéciale du Jury
La Revue Dessinée - Auteurs multiples

BD de l'année 2013
Silas Corey, le Réseau Aquila - Nury, Alary, Garcia