les débutantesElles sont quatre. Quatre jeunes filles très différentes qui se retrouvent au même étage dans la résidence étudiante de l'Université de Smith qui les accueille pour leurs études. Quatre jeune femmes en quête de leur vie dans un univers totalement féminin.

En ouvrant ce roman, j'avoue que j'avais quelques craintes... Un roman qui parle des USa d'aujourd'hui, j'espèrais qu'il n'allait pas m'embarquer dans une histoire à la Jonathan Franzen qui décortique à merveille la société américaine contemporaine, mais avec un style littéraire qui ne m'avait pas franchement enjoué lorsque j'avais lu Les corrections. Heureusement, je me suis rapidement rendue compte que Les débutantes était à mille lieues de mes inquiétudes et que j'avais entre les mains une belle surprise...

Les débutantes nous fait découvrir quatre jeunes femmes, Célia, Bree, Sally et April. J. Courtney Sullivan nous les présente le jour de leur entrée à l'université, et pas n'importe quelle université, puisque Smith College est l'une des universités américaines privées réservées aux femmes. De nombreuses figures emblématiques des mouvements féministes américains y sont passées, et on perçoit très fortement l'influence de ces mouvements sur les quatre jeunes femmes, qui  intégreront ces théories chacune à sa façon. Nous les abandonnerons près de dix ans plus tard...

Ce roman nous donne à toucher du doigt différents sujets, à commencer bien sûr par l'amitié, la difficulté de l'entretenir parfois quand les chemins s'éloignent, les blessures qu'elle peut occasionner, mais aussi la solidarité qu'elle porte en elle. L'auteure, elle-même ancienne étudiante de Smith, nous parle aussi beaucoup des mouvements féministes aux Etats-Unis, de la place des femmes, de ces femmes qui se veulent indépendantes ou qui préfèrent au contraire suivre la tradition familiale. Elle évoque aussi l'homosexualité, l'acceptation par l'entourage, les amis, la famille, la maternité, le mariage, la nécessaire conciliation de toutes ces traditions et pressions sociales avec les aspirations profondes de ces jeunes femmes actuelles... Et puis tout simplement, elle nous met sous les yeux des histoires de vie, des destins qu'on veut prendre en main, et de la peur qui envahit ces jeunes femmes lorsqu'elles se retrouvent à devoir gérer toutes seules les rênes de leur vie...

Les débutantes vous promet de passer un beau moment de lecture, avec du suspense, de l'affection, de l'amitié... Peut-être tout simplement un roman de filles, pour les filles d'aujourd'hui...

Ce qu'on en dit ailleurs :

  • Moi, Clara et les mots : "On apprend plein de choses sur le féminisme (et sur ses aspects les plus radicaux) et surtout; il y a une vraie réflexion sur le rôle de la femme dans la société."
  • Reading in the rain : "J’ai adoré ce roman qui a fait remuer en moi des rages et des plaisirs que je pensais enfouis depuis longtemps."
  • Les livres de George : "J. Courtney Sullivan écrit ici un beau roman d’apprentissage qui se dévore avec plaisir."

Mes remerciements aux éditions Livre de Poche pour cette lecture et cette découverte !

Texte © Miss Alfie 2013.
Édition présentée : Les débutantes, J. Courtney Sullivan, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Frédéric Collay et Anne-Laure Paulmont, Éditions Livre de Poche, 2013, 547 pages.