Bonjour les petites n'enfants. Aujourd'hui, je m'intéresse spécifiquement à vous, les petits. Parce qu'on va regarder ce qu'on a lu de bien en 2012 parmi les livres avec des images dedans. Bon, d'un autre côté, y'a pas un seul livre pour enfant là-dedans, écartez les jeunes lecteurs de cette page, ça ne les intéressera pas ! Alors attention, tout ce qui est présenté ici, c'est du très bon. Pour vous dire, y'a une quarantaine d'ouvrages BD qui ont été chroniqués en 2012, j'en retiens une petite dizaine donc j'ai fait une bonne sélection. Derrière, pour classer, c'est plus subjectif. Mais retenez que vous avez là le tout meilleur de 2012.

Bien, dans la série des bonnes lectures, de celles que la miss mettrait une étoile, on peut citer le Tombeau d'Alexandre, une sympathique aventure indianajonesques à la fin du 19è siècle en Egypte (série complète en trois tomes), Daytripper, un ouvrage brésilien (suffisamment rare pour être signalé) qui offre une réflexion sur la vie, la mort, sa place dena le monde mais aussi Clair-Obscur dans la Vallée de la Lune, une rencontre entre deux personnes blessées par la vie sur des dessins, surtout les paysages, absolument magnifiques.

Un petit cran au-dessus, on rengera la magnifique Invention du Vide. Là encore, des dessins somptueux, une belle histoire d'alpinisme au début du 20è siècle, bref, une vraie réussite. La miss range dans la catégorie les Derniers Jours de Stefan Zweig qui raconte l'exil de l'écrivain allemand pendant la Deuxième Guerre Mondiale. A noter aussi l'excellent Printemps à Tchernobyl quioffre une vision de cette région ukrainienne plus optimiste que l'on pourrait imaginer. Emmanuel Lepage n'était pas passé loin du titre (que je décerne tout seul) de meilleure BD 2011 (finalement revenu aux Ignorants de Davodeau), il est à noter qu'il est encore dans le meilleur de l'année 2012.

On arrive dans l'excellence, les amis. Seulement chroniquée en 2012 mais parue depuis un moment, je suis obligé de mentionner le Photographe qui est pur chef d'oeuvre sur la guerre d'Afghanistan au milieu des années 80 au travers du regard d'une équipe de Médecins Sans Frontières suivie par Didier Lefèvre, photographe. Dessins et photos mêlés font de cet ouvrage un indispensable de sa bibliothèque. On reste avec Emmanuel Guibert qui signe la Guerre d'Alan, un puissant témoignage d'un soldat américain engagé en France lors de la Deuxième Guerre Mondiale. Et la miss a particulièrement aimé les Chroniques de Jérusalem qui raconte la vie de l'auteur et de son épouse pendant un an dans la capitale israëlienne.

Je me permets une petite mention spéciale du jury (composé de moi-même) pour deux ouvrages assez inclassables mais bien faits, drôle, instructifs et pas prise de tête : Tu mourras moins bête et A boire et à manger. Quand la BD est au service de l'humour et de la connaissance, c'est gagné.

Quant à la BD de l'année 2012, le choix s'est imposé de lui-même. J'ai rarement été aussi pris et intéressé dans un ouvrage. Ce gros pavé ne se distingue pas par son dessin somme toute assez basique et classique mais par son propos, essentiel et indispensable en 2012. Mais le dessin et les errances de l'auteur servent bien le propos. Mon prix très officieux (qui ne rapporte strictement rien à son auteur sinon ma reconnaissance éternelle) de BD de l'année 2012 revient à Saison Brune de Philippe Squarzoni.

LE BILAN

Classe *
Le Tombeau d'Alexandre - Isabelle Dethan et Julien Maffre
Daytripper - Fabio Moon et Gabriel Ba
Clair-Obscur dans la Vallée de la Lune - Alcante et Fanny Montgermont

Classe **
L'Invention du Vide - Nicolas Debon
Les derniers Jours de Stefan Zweig - Laurent Seksik et Guillaume Sorel
Un Printemps à Tchernobyl - Emmanuel Lepage

Classe ***
Le Photographe - Didier Lefèvre et Emmanuel Guibert
La Guerre d'Alan - Emmanuel Guibert
Chroniques de Jérusalem - Guy Delisle

Mention spéciale du Jury
A boire et à manger (tome 1 et tome 2) - Guillame Long
Tu mourras moins bête - Professeur Moustache aka Marion Montaigne

BD de l'année 2012
Saison Brune - Philippe Squarzoni