les lieux infidelesUne nuit d'hiver, dans une rue d'un quartier populaire de Dublin, le jeune Franck Mackey attend sa petite amie Rosie : les amoureux ont prévu de s'enfuir en Angleterre. Mais Rosie n'arrivera jamais... Vingt-deux ans plus tard, alors qu'il n'a pas remis les pieds dans sa famille, Franck apprend que la valise de Rosie vient d'être retrouvée.

Je n'étais pas sûre de vous avoir déjà parlé de Tana French, mais si, en fait ! Il y a trois ans, je vous avais parlé du premier roman de cette jeune auteur irlandaise, Écorces de sang. Entre temps, j'ai lu Comme deux gouttes d'eau, son deuxième polar, mais je n'en avais pas parlé sur le blog car il était à l'époque en friche. Les lieux infidèles est son troisième roman. Il traînait dans mes étagères depuis quelques temps, et le besoin d'un livre prenant m'a fait me tourner vers lui : mes précédentes lectures de Tana French me faisait supputer qu'il pourrait tout à fait m'absorber sur les rares moments de lecture que j'arrive à me dégager.

Et je ne me suis une fois de plus pas trompée : si l'intrigue est, disons le dès le début, cousue de fils blancs, Tana French a le mérite de savoir ménager son lecteur, l'embarquer sur différentes pistes avant de lui apporter confirmation de ses hypothèses. Oui, l'intrigue parait relativement logique dès le départ, le lecteur un peu averti se doutera que l'absence de Rosie au rendez-vous cache quelque chose de bien plus grave, et l'immersion dans la famille Mackey et dans la vie du quartier donnera suffisamment de billes au plus perspicaces d'entre vous pour que la fin ne vous laisse pas pantois et hagards.

Ceci dit, ne me faites pas dire ce que je ne n'ai pas écrit : Les lieux infidèles reste un bon thriller, qui a le mérite de nous entraîner dans les quartiers populaires de Dublin, où le chômage, l'alcoolisme, la violence et la pauvreté forment un quatuor un peu trop caricatural mais tellement réaliste. On y retrouve Franck, le chef de Cassie qui était infiltrée dans le second roman de Tana French, Cassie qui était d'ailleurs la co-équipière du personnage central d'Écorces de sang. On peut donc imaginer que Tana French récupère l'un des enquêteurs secondaires pour son prochain roman... A vous de deviner vers lequel mon esprit penche !

En tout cas, si Les lieux infidèles ne marquera pas l'histoire de la littérature noire, il a au moins le mérite de se lire facilement, d'embarquer ses lecteurs dans un univers, et rien que pour ça, n'hésitez pas à vous y plonger à l'occasion ou à le conseiller à quelques lecteurs moins avertis en matière de thriller et qui n'auront pas le déplaisir de votre leur hypothèse principale confirmée à la fin ! (C'est tellement bon, un peu de surprise...)

Texte © Miss Alfie 2012.
Édition présentée : Les lieux infidèles, Tana French, traduit de l'anglais (Irlande) par François Thibaux, Éditions Points, Collection Points Thriller, 2012, 501 pages.