GRATLa compilation des chroniques mathématiques parues dans Libération (oui, oui, le quotidien aux titres tabloïds) au milieu des années 90.

Ah, le pitch qui va faire fuir 90 % des lecteurs de ce blog. Des chroniques mathématiques. Déjà, rien qu'au mot "mathématiques", je le répète pour que ça pénètre bien, "mathématiques", normalement, j'ai perdu pas mal de monde. Ensuite, lire qu'on puisse faire des chroniques mathématiques, je pense que ça dépasse tout le monde. Donc je prends conscience que je fais une chronique pour le vent. Ce qui amène une question fondamentale. Le vent sait-il lire ? Vous avez quatre heures.

Bien, un mot de Denis Guedj. Il s'agit d'un auteur et mathématicien français malheureusement disparu il y a une paire d'années. Je l'avais découvert dans le Théorème du Perroquet qui était un roman sympathique sur l'histoire des mathématiques sur fond de polar. C'était vraient bien. Si bien que je le relirai peut-être à l'occasion pour vous en faire une chronique. Ce brave homme fut une année sur un stand des Mots Doubs, LE salon littéraire de Besançon. Moi, comme un con, j'avais pas pris mon Perroquet pour le lui faire dédicacer. Mais je suis tombé sur ce petit recueil de chroniques et ça m'a intéressé. Du coup, pop, il est dédicacé, c'est vous dire si j'y tiens, t'as pas intérêt à l'abîmer, petit citron, quand je vais te le prêter.

Le principe de ces chroniques, c'est de partir d'un fait d'actualité (du milieu des années 90, faudra ressortir ta mémoire) pour expliquer un principe mathématique : les suites convergentes, les ensembles, etc. Les chroniques sont divisées en deux parties. Une partie consacrée à la chronique pure : du texte, des blagues, un soupçon de politique et surtout, surtout des explications mathématiques simples. J'insiste sur le mot "simple" parce que la deuxième partie, ce sont les annexes, regroupées à la fin de l'ouvrage. Là, si t'es pas un peu armé mathématiquement, tu peux vite en chier pour comprendre. C'est de la pure explication de maths, c'est même parfois pointu. Du coup, si tu te sens un peu léger en maths, que la racine carrée t'évoque la botanique ou que Pythagore a pour toi inventé le thé au rhum, contente toi de lire les chroniques. Ah aaah, tu croyais que j'allais te recommander de ne pas toucher à ce livre ?? ERREUR, petit scarabée !! Non seulement tu prendras ce livre mais en plus, il t'es destiné, oui, toi, le misérable cloporte boursouflé d'ingratitude crasse qui ignore que les mathématiques régissent TOUTE TA VIE !! Tu me remercieras bien assez quand tu l'auras lu. Pour les autres, lisez-le aussi. C'est rigolo de voir comment Denis Guedj met un fait d'actualité en lien avec des maths, c'est parfois assez capillotracté. Mais ça reste un ouvrage franchement sympathique et original.

Texte © Alfie's mec 2012.
Couverture : La gratuité ne vaut plus rien, Denis Guedj, Éditions Points, Date inconnue mais ça date pas d'hier...