milleniumEn novembre 2004, lorsque Stieg Larsson meurt brutalement d'un arrêt cardiaque, la vie d'Eva Gabrielsson se trouve bouleversée. Vivant en concubinage depuis plus de trente ans, elle n'a aucun droit sur la succession de Stieg au regard de la loi, ni d'un point de vue financier, ni d'un point de vue moral. Parce que tant de choses ont été dites et écrites, elle a voulu écrire sa propre version de l'histoire de Stieg Larsson.

Je tiens tout d'abord à remercier Lucie de chez Liblfly qui m'a proposé de m'adresser ce livre, sachant combien j'avais apprécié la trilogie Millénium. Il est vrai que le succès de cette trilogie ne se dément pas au fil des années, et la sortie en poche des premiers tomes a permis une diffusion encore plus large de ces romans. Avec Millénium, Stieg et moi, Eva Gabrielsson nous offre un autre regard sur celui qui devint un mythe, notamment à cause de son décès subit et de l'avortement de la série qu'il avait créé. Elle nous livre toute leur vie, tant privée que professionnelle, nous donne un certain nombre de clés de compréhension, nous fait pénétrer au plus près de leurs luttes, et particulièrement de celles de Stieg Larsson qui ont inspiré Millénium.

Ces clés de compréhension sont intéressantes. On comprend mieux pourquoi le couple ne s'est jamais marié, leur soucis de discrétion, notamment par rapport à Eva qui aurait pu devenir facilement une cible pour les extrémistes à la recherche de Stieg, le combat et le stress permanent qui faisaient avancer Stieg au quotidien... Jusqu'à ce jour fatal...

Et là, j'ai trouvé que le livre bascule dans quelque chose d'impudique qui me gène un peu. Ce qu'elle nous livre de la succession de Stieg est relativement révoltant en effet. Grâce aux chapitres consacrés à l'enfance de Stieg et à sa vie privée, on sait que les relations entre son père et son frère et lui étaient minces. Il est donc révoltant de voir que celle qui a partagé pendant plus de trente ans sa vie se retrouve mise à l'écart de toutes les décisions, notamment relatives à ce qui va devenir "l'industrie Millénium". En même temps, rien n'est jamais tout noir ou tout blanc. Comme je le dis bien souvent dans le cadre de mon travail, nous ne sommes pas dans l'intimité des gens autour de nous. Chacun nous laisse à voir ce qu'il veut, ce qu'il a compris et ressenti de la situation. Du coup, je suis maintenant curieuse de savoir ce qui a poussé le père et le frère de Stieg Larsson à agir ainsi. Est-ce l'appât du gain, comme le sous-entend Eva Gabrielsson ? Est-ce un vieux conflit familial qui resurgit par ce moyen ?

En dehors de ce petit bémol inhérent à toute biographie et surtout autobiographie, faite d'émotions et de subjectif, Millénium, Stieg et moi est un livre qui élargit le regard de la trilogie Millénium en permettant de comprendre certains choix narratifs. Ce court livre nous offre aussi un autre regard sur la Suède, pays démocratique par excellence, mais dans lequel cette démocratie a aussi ses limites.

Texte © Miss Alfie 2012.
Édition présentée : Millénium, Stieg et moi, Eva Gabrielsson et Marie-Françoise Colombani, Éditions Actes Sud, Collection Babel, 2012, 195 pages.