TAcouvAlexandrie, juin 1858. Un groupe de sept chercheurs de trésors français découvrent une chapelle souterraine dédiée à Alexandre le Grand. Son tombeau ne doit donc pas être loin. Ils se mettent alors à la recherche d'un manuscrit qui les guidera jusqu'au fameux tombeau. Malheureusement pour eux, cette découverte potentielle attire de nombreux pilleurs de tombes et leur quête ne sera pas de tout repos.

Mercredi, BD, c'est bon, ça commence à rentrer ? Notez que c'est moi qui ai eu cette merveilleuse idée. Si, si, ne mentez pas, je sais que ça vous fait diablement plaisir de lire des chroniques de livres avec des images. Donc, j'ai eu cette bonne idée et pan, derrière, la Miss, faut qu'elle trouve une nouvelle secte où il faut mettre un logo pour dire "hey, t'as vu, je lis des BD le mercredi !!". Pour des sociopathes à tendance misanthrope, je trouve qu'on participe à beaucoup de choses... Bien, laissez-moi danser vous parler de cette série dont le premier tome est paru en 2008 et dont le troisième et dernier tome vient de paraître.

On a ici à faire avec une très bonne série d'aventure avec un double fond historique : l'Egypte au 19è siècle et l'Egypte antique. Soyons clairs, il ne s'agit là que d'un fond. On aborde ponctuellement la colonisation, la situation des "Indigènes", les aventures de Cléopâtre, Alexandre le Grand et leurs biographes mais la base est solide et permet d'ancrer l'histoire dans un cadre concret. Le scénario est très bien foutu, digne d'un bon film d'aventures : des rebondissements, des trahisons, des meurtres, des gentils, des méchants, toussa toussa. La mise en page est également à l'avenant puisqu'on passe d'une scène à une autre en passant d'une page à l'autre, parfois, au milieu de l'action. On se laisse porter par l'histoire, on passe d'un lieu ou d'un personnage à l'autre au fil des pages sans que cela nuise à la comprehension.

TAplLes dessins y jouent pour celà leur rôle. Quand on a sept personnages principaux plus les seconds rôles et les méchants, on a toujours le risque de s'y perdre et de les confondre. Ici, pas de risque, les persos sont aisement reconnaissables. De plus, pas de tempérament tiédasse. Ce qui est bon (mais courant me répondront certains), c'est que chaque personnage a son caractère, bien trempé. Enfin, l'équipe est composée d'hommes et de femmes, de jeunes et de moins jeunes donc tout le monde est susceptible de se reconnaître dans l'un d'entre eux. De plus, le dessin, agréable a le mérite, par ses couleurs de bien retranscrire les différentes atmosphères dans lesquelles l'histoire peut se dérouler (intérieur, extérieur, souterrain, ...)

Le Tombeau d'Alexandre est donc un excellent récit d'aventures, agréable mix entre Indiana Jones pour le côté archéologique et divertissement, Benjamin Gates pour le côté gigantisme de certaines scènes (surtout dans le 3è tome) et l'Agence Tous Risques pour le côté, aventures en équipes. A écrire ces quelques lignes, je me dis que cette histoire serait un excellent scénario de base pour une adaptation cinématographique. Si un producteur ou un réalisateur passe par là, il sait ce qu'il lui reste à faire.

Logo BD du mercredi de Mango 1à l'initiative de Mango !

Texte © Alfie's mec 2012
Couverture tome 2 et planche tome 1 (cliquer pour avoir l'image en grand) : Le Tombeau d'Alexandre, Isabelle Dethan et Julien Maffre, Éditions Delcourt, premières éditions en 2008 (T1), 2010 (T2) et 2012
(T3)