Desktop3Pour une fois, ce n'est pas le premier, mais le deux du mois que je vous propose le bilan du mois qui vient de s'écouler... Peut-être me suis-je trompée, mais j'ai pensé que vous auriez mieux à faire hier que de venir sur ce blog ranimer votre mémoire !

Ce mois de décembre n'aura pas été très fructueux en terme de lecture, sans doute l'hibernation entamée n'y est-elle pas pour rien...! Et puis que voulez-vous, il nous aura aussi fallu prendre le temps de réfléchir à notre bilan de l'année 2011, et pour tout vous dire, cela nous a pris un peu de temps !

En attendant, nous avons quand même au programme huit titres globalement bons, même si, comme toujours, certains auront notre préférence et auraient sans doute pu rentrer dans notre best of de l'année... Parmi ces huit titres, on trouve (tiens donc ! Quelle surprise !) une majorité de polars et autres romans noirs. En faisant ce bilan, je me rends compte que c'est une véritable invitation au voyage que nous vous avons proposé puisque nous sommes passés par la campagne anglaise avec Le miroir se brisa d'Agatha Christie, par l'Italie mafieuse de Giancarlo de Cataldo dans Romanzo Criminale, que nous avons fait une escale dans la froideur suédoise avec Hiver de Mons Kallentoft avant d'aller nous réchauffer en Afrique du Sud dans Zulu de Caryl Férey et au Chili avec L'obscure mémoire des armes de Ramon Diaz-Eterovic.

Côté romans, fictions et autres histoires plus ou moins glauques, en dehors d'Olivier Adam qui nous embarqua au Japon, il faut reconnaître que nous sommes plutôt restés en France pour des histoires pas franchement drôles... Delphine de Vigan sut pointer avec justesse les problèmes du harcèlement moral et du bunr-out dans Les heures souterraines... Quant au roman de Sébastien Marnier, Mimi, il n'est vraiment pas à mettre entre toutes les mains malgré sa puissance...

Voilà pour ce petit point de début de mois... et de début d'année ! Je n'ai plus qu'à vous souhaiter une belle et heureuse année 2012 en espérant qu'elle sera aussi riche en découvertes littéraires que 2011 !