Flocon1Flocon1

Nous revoici en ce mercredi pour la suite de notre sélection de l'année... Avant d'aller plus loin, et parce que certains d'entre vous se demanderont peut-être pourquoi Le coeur régulier d'Olivier Adam dont j'ai parlé la semaine dernière en de très bons termes ne fait pas partie de cette sélection (pour ne citer que lui), sachez que lorsqu'il a fallu repartir dans le vaisseau du passé pour faire cette sélection, j'ai eu envie de privilégier des livres qui vous seraient peut-être sortis de la tête depuis l'hiver dernière... Ceci dit, rien ne vous empêche de jeter un oeil aux lecture du mois de décembre en attendant le bilan mensuel qui arrivera le 2 janvier !

Bon, ceci précisé, si l'on passait aux choses sérieuses et que l'on s'intéressait à notre sélection "deux flocons" de l'année 2011. Aujourd'hui, c'est une sélection très partagée entre fictions et bandes dessinées, avec quand même une tendance un peu noire dans tout ça...

2011

Comme lundi, je vous propose de commencer avec les bandes dessinées. L'homme a voulu vous rappeler deux titres qui l'ont beaucoup marqué.
En attendant que le vent tourne
de Blaise et Robin Guinin, sous ses abords enfantins, n'en demeure pas moins une histoire qui amène la réflexion... Ou la preuve que les bandes dessinées sont loin d'être juste des livres d'images...
Quant à Voyage aux îles de la Désolation d'Emmanuel Lepage, il offrira aux amoureux de la mer et des belles aquarelles de magnifiques moments à vivre depuis leur canapé.
Côté bande dessinée, j'ai décidé, une fois n'est pas coutume, d'apporter ma pierre à la sélection en vous invitant à découvrir, ou redécouvrir, ce magnifique ouvrage qu'est Maus d'Art Spiegelman, une histoire de filiation autour du récit d'un survivant de la seconde guerre mondiale... Une bande dessinée qu'il faut vraiment avoir lu une fois dans sa vie, pour l'histoire qu'elle nous raconte, encore une fois, pour ne surtout pas oublier, mais aussi pour son graphisme hors du commun.

Tiens, puisqu'on évoque la seconde guerre mondiale, restons dans cette période avec HHhH de Laurent Binet, un véritable OLNI, pas franchement roman, pas franchement essai, mais totalement passionnant pour qui s'intérerroge sur l'histoire d'Himler et sur le travail d'un historien, ou d'un écrivain qui tente de coller au plus près de la réalité historique.

Qui dit seconde guerre mondiale dit nazisme, forcément, et dit montée du dit nazisme et des extrêmes... Si les mécanismes à l'oeuvre vous intéresse un peu, vous pourriez vous plonger dans Le bloc de Jérôme Leroy... Plus question de se transporter dans le temps avec ce roman très noir, mais plutôt une analyse de la montée de l'extrême droite en France, analyse plutôt juste à mon sens, accessible et pas du tout stigmatisantes... Au contraire, Jérôme Leroy arrive à transformer des personnages diabolisés en des gens "comme tout le monde"... Et si finalement l'extrême-droite n'était pas si loin de nous que ça...

Avant de vous laisser poursuivre cette semaine, peut-être de vacances, peut-être de travail, nous allons terminer cette sélection avec un dernier choix de mon mec qui a franchement adoré ce thriller allemand au concept original : Sorry de Doran Drvenkar. Sonatine, la soit disant petite maison d'édition, semble devenue grande !

Bon, ce sera tout pour aujourd'hui. Ne manquez surtout pas notre sélection de vendredi, on vous a réservé le meilleur de nos lectures de l'année, encore six titres rien que pour vous !

Flocon1Flocon1

Texte et images © Miss Alfie 2011.