Le crime de l'orient expressDans un wagon coincé par la neige entre la Turquie et l'Italie, un homme est retrouvé mort de 12 coups de couteaux. Les premières constatations laissent à penser que le meurtrier serait toujours dans le train. Hercule Poirot, qui voyage par hasard dans ce wagon, mène l'enquête.

Le crime de l'Orient-Express est très certainement l'un des romans d'Agatha Christie les plus célèbres et je ne pouvais participer au challenge de George sans relire ce titre qui me marqua dans ma jeunesse. Pourtant, me direz-vous, Agatha Christie est loin d'être l'auteur de romans policiers la plus sanglantes !

Mais imaginez un peu : enfant, j'avais une amie âgée de deux ans de plus qui, un jour, décida de me raconter l'intrigue de ce célèbre roman, n'occultant ni les douze coups de couteaux, ni la description d'Hercule Poirot plantant son crayon dans les blessures pour voir comment elles avaient pu être faites. La nuit suivante, mes rêves furent envahis de trains et de couteaux sanglants et je fus traumatisée pour de nombreuses années, n'acceptant de rouvrir un roman policier que des années plus tard. A ce moment-là, soit il y a une quinzaine d'années, je voulus découvrir ce livre qui m'avait tant fait peur auparavant... Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me rendis compte qu'en fait, cette description de l'expérience de Poirot sur le cadavre ne dure pas plus de cinq lignes !!!

Bref, une fois cette petite anecdote racontée, il me faut quand même vous toucher deux mots d'une intrigue qui se passe à huis clos dans un laps de temps très court. Découpée en trois partie, le roman s'attache tout autant à nous parler de la victime qu'à nous présenter les différents personnages puisqu'Agatha Christie brosse une belle galerie de personnages autour d'une intrigue imaginée à partir d'une histoire vraie, l'enlèvement du bébé de Charles Lindbergh en 1932 (oui, celui qui a traversé l'Atlantique en avion et sans escale en 1927). En suivant Hercule Poirot dans ses investigations et dans les interrogatoires qu'il mène auprès des passagers, le lecteur obtient toutes les informations nécessaires à la résolution d'un meurtre merveilleusement imaginé mais pas si bien réalisé puisque le fin détective finira par lever le voile sur cette affaire de chambre close !

Si parfois, la relecture d'un roman apparaît fastidieuse, j'ai apprécié  celle-ci car, même si je me souvenais du fin mot de cette intrigue, j'ai pu me concentrer sur la manière dont Agatha Christie nous livre au fur et à mesure des indices qui finiront tous par trouver leur place dans la scène finale, comme toujours !

Agatha_Christie
Roman lu dans le cadre du Challenge Agatha Christie organisé par George.

Texte © Miss Alfie 2011.
Édition lue : Le crime de l'Orient-Express, Agatha Christie, traduit de l'anglais par Louis Postif, éditions Le Livre de Poche, collection Policier / Thriller, 2001, 217 pages.