camino_999En rentrant dans la police, Carla Montalban pensait ne plus avoir à côtoyer le milieu aisé et occulte de son enfance. C'est sans compter sur deux hommes retrouvés morts, l'un dans la Saône, l'autre suicidé dans son bureau. Rapidement, Carla va voir surgir dans son enquête des noms qu'elle connaît trop bien.

Pour le choix de ce titre, je me suis entièrement laissée guider par ma libraire qui m'a assurée que je passerai un bon moment avec ce roman policier à la lecture facile. Récompensé par le prix SNCF du polar français en 2008, Camino 999 a donc accompagné la fin d'un trajet en train de près de 12 heures, et de manière adaptée !

En fait, je me rends peu à peu compte que dans le train, il est parfois bon de ne pas avoir un livre qui demande trop de concentration. Dans tout wagon, vous aurez toujours du bruit, des gamins à babiller, surtout pendant des périodes de vacances, des sans-gênes qui tiendront salon avec leurs voisins ou au téléphone pendant tout le trajet, et bien évidemment des arrêts en gare et des interruptions momentanées de trafic qui vous sortiront de la douce torpeur dans laquelle vous plonge votre livre. Pour lire dans le train, il faut donc pouvoir rapidement se reconcentrer sur son livre entre toutes ces interruptions, et prévoir un roman peu compliqué. Et Camino 999 rentre globalement bien dans le genre défini.

Grâce à une écriture vive et rapide, Catherine Fradier nous embarque dès les premières pages dans le quotidien du commandant Montalban et de son équipe. Elle brosse le portrait de personnages distincts, aux profils originaux et tisse la toile d'une intrigue qui aurait pu être complexe mais reste relativement superficielle et accessible, quand bien même le lecteur ne connaîtrait rien de l'Opus Dei ou de l'affaire Matesa, deux sujets qui ont valu à l'auteur et à son éditeur un procès diligenté par l'Opus Dei. Ceci dit, je tiens à rassurer les traumatisés du Da Vinci Code, point de références théologiques dans le roman de Catherine Fradier qui se situe plus sur les sphères politico-économiques que religieuses !

Avec ce roman qui se passe dans la magnifique ville de Lyon, le lecteur aura plaisir à quitter pour une fois les commissariats parisiens pour des courses-poursuites dans les traboules en compagnie d'une jeune femme étonnante. Facile à lire, Camino 999 sera donc le compagnon idéal de votre prochain voyage en train, que vous partiez en vacances ou que vous ayez envie de vous évader un peu le temps d'un trajet professionnel !

Texte © Miss Alfie 2011.
Édition lue : Camino 999, Catherine Fradier, Éditions Pocket, collection Policier / Thriller, 2009, 416 pages.