même pas malteMurée dans un mutisme inquiétant, Gabriel Letourneur, alias Le Poulpe, se réveille en sursaut en découvrant un article dans un journal citant la belle Brigid Waterford, croisée à Malte neuf ans plus tôt. Pour mettre la main sur les comptes bancaire d'une jeune femme morte, Brigid va demander au Poulpe de l'accompagner dans sa quête...

Alors que j'ai déjà lu deux romans de Jean-Bernard Pouy, je n'avais jamais plongé dans l'univers de son personnage le plus célèbre, Gabriel Letourneur, plus connu par son surnom : Le poulpe. Ah ben oui, allez-vous me dire, mais pourquoi tu nous parles de Pouy alors que le bouquin est signé de Maïté Bernard ? Tout simplement parce que le Poulpe est un personnage créé par Pouy, mais repris par une foule d'auteurs qui se relayent pour mettre en scène cet enquêteur atypique selon quelques codes communément admis.

Dans Même pas Malte, Maïté Bernard met en scène un Gabriel presque éclipsé par la belle Brigid qui l'embarque de force plus que de gré dans sa quête d'argent. Pour bien saisir toute la consistance du personnage du Poulpe, je pense que cet opus n'est pas le meilleur, car Gabriel fait plus de la figuration qu'autre chose, du moins dans toute la première partie de l'histoire. Cependant, l'intrigue est clairement intéressante et nous embarque dans les coulisses du trafic d'antiquités, et plus particulièrement d'antiquités afghanes. Et oui, en Afghanistan, il n'y a pas que des talibans, et on se trouve surtout au carrefour des civilisations occidentales et orientales...

Dans un univers bourré de références, notamment au Faucon de Malte de Dashiell Hammett, et à la "Hard-Boiled School", Même pas Malte nous embarque pour un voyage dans le luxe espagnol qui donne un premier goût en bouche fort sympathique d'un héros auquel je pourrai bien m'attacher...!

Petit_bac
Roman lu pour le Challenge Petit Bac organisé par Enna, catégorie "Lieu géographique".

Texte © Miss Alfie 2011.
Edition lu : Même pas Malte, Maïté Bernard, éditions Baleine, collection Le Poulpe, 2010, 183 pages.