Bilan 2011Si le mois de mai avait déjà été un beau mois en terme de lecture, je ne suis pas peu fière de vous annoncer que nous avons encore battu notre propre record en vous présentant non pas 14, mais bien 15 titres au cours de ce mois de juin, et ce grâce à Guigzz qui nous a apporté ses contributions avec un comic, Zone 10, et le récit de La guerre des Gaules par César !

Au cours de ce mois, quelques déceptions, et quelques belles découvertes que je ne saurai que vous conseiller pour les jours d'été qui s'annoncent ! Mais commençons par les choses qui fâchent, ou du moins par les titres qui ne m'auront pas convaincue.

J'ai globalement reproché la même chose à Tous les matins du monde de Pascal Quignard et à Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants de Mathias Enard, à savoir être trop court, pas assez rythmés ni assez développés alors qu'il y a dans ces livres de quoi faire de belles fresques historiques et romanesques.
Côté rythme, Le goût des pépins de pommes de Katharina Hagena m'a semblé un poil trop pesant, même si ce livre ne fera pas partie des déceptions à ne surtout pas conseiller. Il peut parler à d'autres lecteurs, mais ce n'est pas mon style !
Quant à Jean-Bernard Pouy, il va falloir que je tente autre chose que 1280 âmes qui m'a laissé globalement dubitative.

Parfois, il est difficile de classer certains titres entre "j'ai aimé" et "je n'ai pas aimé", car entre les deux, les sentiments oscillent... C'est le cas de Enfant 44 de Tom Rob Smith et de La reine et moi de Sue Townsend. Si j'ai apprécié certains points de ces deux titres, d'autres aspects m'ont laissé un goût mitigé.

Heureusement, pour contre-balancer ces titres moins fantastiques, juin fut un mois de belles découvertes, ces fameux titres que je vous invite à embarquer dans vos valises pour vos journées de farniente estivale !
Pour les amateurs de romans noirs, de polars et de morts en pagaille, je vous invite, non, je vous ordonne, de vous ruer chez votre libraire pour découvrir les trois romans policiers qui m'ont totalement convaincue ce mois-ci, à savoir Utu de Caryl Férey, Citoyens clandestins de DOA et La sanction de Trévanian.
Si vous préférez les romans à énigmes et les histoires d'espionnage, filez plutôt lire Rendez-vous à Bagdad d'Agatha Christie, très différent des autres romans de la reine du crime. Et pour en finir avec le noir, vous veillerez à vous pencher sur Bien connu des services de police de Dominique Manotti dont le talent pour décrire la noirceur du monde quotidien ne se dément pas.
A cheval entre le polar et le roman, on retrouve Tonino Benacquista avec Malavita encore. Si vous avez aimé le premier, vous aimerez le second dans lequel on retrouve le côté décalé de cette famille de mafieux repentis.
Et pour terminer cette sélection de juin, passez donc un petit moment avec Le baby-sitter de Jean-Philippe Blondel qui m'a complètement embarqué le temps d'une après-midi ensoleillée !

Une bien belle sélection pour ce mois de juin au cours duquel j'ai eu l'occasion de découvrir également quelques titres de la rentrée littéraire dont je vous parlerai dans les prochaines semaines ! De quoi mettre un peu de nouveautés sur ce blog qui vous présente bien souvent des poches dont on a déjà souvent parlé, mais sur lequel j'aimerai de plus en plus vous faire partager quelques découvertes peu connues de la blogosphère.

Enfin, avant de souhaiter de belles vacances à ceux qui nous quittent quelques jours, je tiensà  vous remercier sincèrement pour votre fidélité ! N'hésitez pas à revenir pendant l'été, Miss Alfie, Croqueuse de livres ne prendra pas de vacances pour vous offrir toujours une sélection de titres sympathiques !