townsendLes Républicains viennent de gagner les élections en Grande-Bretagne et leur première mesure est de faire abdiquer la reine. Républicain, mais aussi soucieux de ses sujets, le novueau premier ministre reloge toute la famille royale dans une cité de la banlieue de Londres.

Voilà un petit roman dont la réédition chez Points tombe à point nommé à la veille des vacances et au lendemain du mariage du prince William avec la belle Kate Middleton. Publié pour la première fois en 1992, La Reine et moi de Sue Townsend propose une vision totalement décalée d'une monarchie britannique destituée par le choix du peuple.

Si les premiers chapitres m'ont fait passer un excellent moment, globalement déjanté, et m'ont fait pouffer de rire toute seule dans le lit, l'aspet caricatural mis en avant par Sue Townsend dans la rédaction de cette uchronie a fini par me lasser et j'avoue avoir peiné sur le dernier quart du livre, en ayant l'impression de tourner en rond autour de Charles, Diana, la célèbre Queen Mum et un Philip au fond de son lit...

Pour qui voudra lire une petite fiction plutôt comique et décalée, La Reine est moi est le livre qu'il faut, surtout si vous avez regardé le mariage princier avec un air à deux airs, vous demandant de quelle époque pouvait bien dater tout ce protocole désuet. En revanche, si vous souhaitez réfléchir un poil à cette monarche, si vous espérez que les réfelxions de l'auteur vous interpellent, il reste encore un peu de chemin à faire. Ceci dit, je serai curieuse de savoir comment ce roman a pu être reçu outre-Manche où, mine de rien, la famille royale reste un emblème et une institution, à la fois pour les Britanniques, mais pour l'ensemble des touristes qui se pressent aux grilles de Buckingham les jours de relève... (oui, moi aussi je l'ai fait, peut-être que je vous raconterai un jour à quel point ce fut compliqué d'y arriver, et à quelle vitesse nous en sommes repartis, dépités de ne pouvoir apercevoir que les cranes des touristes plus rapides que nous !)

Quoi qu'il en soit, La Reine et moi vous fera néanmoins passer un bon moment de détente, et c'est déjà une très bonne chose !

Texte © Miss Alfie 2011.
Edition lue : La Reine et moi, Sue Townsend, traduit de l'anglais par Anne Débarède, éditions Points, 2011, 315 pages.